Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : 'nous aurons besoin de mesures plus structurelles'

Marché : 'nous aurons besoin de mesures plus structurelles'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans un entretien accordé à CercleFinance, Andrea Tuéni, Sales Trader chez Saxo Banque, nous donne sa perception des marchés pour les prochains mois.

CercleFinance: La plupart des grandes institutions ont révisé en baisse leurs perspectives pour la croissance mondiale cet été. Jugez-vous plausible un retour des économies développées en récession?

Andrea Tuéni: Une entrée en récession ne nous parait pas à exclure aux États-Unis, où l'emploi tarde à redémarrer comme l'a montré l'absence de créations de postes le mois dernier. Les derniers indicateurs européens ont prouvé que la situation n'est pas plus brillante sur le vieux continent, où la crise des dettes continue de peser lourdement et où les dirigeants ne parviennent pas à s'accorder sur la mise en oeuvre de mesures envisagées pourtant depuis longtemps. Le spectre d'un défaut notamment de la Grèce nourrit ce risque de récession.

CF: Ben Bernanke a laissé entendre à Jackson Hole que de nouvelles mesures de soutien économique pourraient être décidées au prochain FOMC. La Fed peut-elle encore prendre des mesures efficaces?

AT: On peut s'attendre à ce que le président de la Fed annonce un nouveau volet de 'quantitative easing' (assouplissement quantitatif). Cette injection massive de liquidités aurait sans doute le mérite de calmer l'hémorragie actuelle sur les marchés, mais nous avons des doutes sérieux sur leur impact économique réel: on a pu constater que les deux premiers volets n'ont réglé aucun problème sur le fond. Nous aurons besoin de mesures plus structurelles, portant sur l'emploi ou sur la consommation pour 'prendre le taureau par les cornes' et ramener durablement la confiance des investisseurs. Dans cette optique, le discours du président Obama jeudi sur la relance du marché du travail devra être suivi avec attention.

CF: Dans un tel contexte, quels secteurs d'activité sur les marchés actions privilégieriez-vous pour les prochains mois?

AT: Nous ne voyons pas vraiment de secteur à privilégier pour l'heure dans cette situation d'impasse sur les marchés. La configuration actuelle nous incite surtout à laisser de côté certains secteurs particulièrement exposés, comme les valeurs financières et les cycliques. Particulièrement massacrées ces dernières semaines, certaines d'entre elles peuvent tout de même présenter des opportunités intéressantes dans des perspectives de moyen terme.

CF: Les rendements obligataires des grands États ont atteint des niveaux extrêmement bas. Pensez-vous qu'ils continueront de profiter de leur statut de valeurs refuges alors que l'inquiétude au sujet de la Grèce et d'autres pays périphériques reprend de plus belle?

AT: Les taux obligataires atteignent effectivement des niveaux records, mais nous ne voyons pas pour autant de raison pour cette tendance se retourne: aussi longtemps que l'incertitude persiste, l'aversion au risque devrait continuer de porter le marché obligataire. Nous sommes d'autant plus circonspects sur les Bons du Trésor américains que certains s'attendent à ce que les dirigeants américains optent pour un plan d''opération twist', consistant à vendre sur le marché des obligations à court terme et à racheter des titres à plus long terme, de façon à aplanir la courbe des taux.

CF: Craignez-vous la formation d'une bulle spéculative sur l'or, pour qui les 2.000 dollars l'once semblent à portée de main?

AT: Dans un tel contexte, nous ne voyons aucune raison pour que la dynamique haussière aujourd'hui à l'oeuvre sur le métal jaune s'enraye. Les catalyseurs haussiers demeurent et justifient son attrait en tant que valeur refuge par excellence. Aussi, le cap des 2.000 dollars nous parait tout à fait envisageable. Toutefois, l'or n'atteindra probablement pas ce seuil d'une traite: on doit s'attendre à des pauses et à des phases de consolidation.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...