Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Stéphane Furet : "La remontée des taux n'empêchera pas les actions de monter"

mercredi 25 janvier 2017 à 10h02
Stéphane Furet, directeur général de Dorval Asset Management

(BFM Bourse) - Après son rally de la fin de l’année 2016, la Bourse de Paris a débuté 2017 de façon hésitante, bloquée sous les 4900 points avec l’arrivée Donald Trump à la Maison Blanche. Stéphane Furet, directeur général de Dorval Asset Management, fait le point sur les perspectives du marché.

Tradingsat.com : Quel est votre sentiment sur le marché parisien, peut-il continuer à monter ?

Stéphane Furet : Il y a un an, le marché avait peur de la déflation, du ralentissement de la croissance américaine, et d’un effondrement de la croissance chinoise. Ces craintes sont loin aujourd'hui. A la surprise générale, l’élection de Donald Trump s’est même traduite par la révision en hausse des prévisions de croissance aux Etats-Unis dans l’anticipation des plans de relance annoncés. En contrepartie, le risque réside dans la bonne exécution et le timing des mesures que le marché achète en Bourse depuis novembre. C’est une source de déception possible puisque le marché a acheté un scénario positif.

Tradingsat.com : Quel est votre scénario macroéconomique ?

Stéphane Furet : La croissance devrait toujours tourner aux environs de 3% aux Etats-Unis. On attend autour de 2% en Europe où les éléments de soutien peuvent être l’accélération de la reprise en Zone Euro et le retour à la parité possible €/$ dans le courant du premier semestre. Dans les pays émergents, nous aurons a minima une stabilisation aidée par un prix des matières premières qui devrait lui-même se stabiliser. Le pétrole ne devrait plus beaucoup monter. Nous devrions donc observer en 2017 au moins la même croissance mondiale qu’en 2016, ce qui est largement suffisant pour que les bénéfices des entreprises continuent à croître.

Tradingsat.com : Quid des hausses de taux prévues par la Fed ?

Stéphane Furet : La vitesse de remontée des taux est un paramètre clé. Depuis l’élection de Trump, le marché s’est ajusté et anticipe maintenant trois hausses de taux aux Etats-Unis. Ce scénario nous semble tout à fait en phase avec la croissance américaine attendue cette année. A condition qu’elle soit graduelle, la remontée sur les taux courts et sur les taux longs n’empêchera pas les actions de monter. C’est ce qui est important.

Tradingsat.com : Dans ces conditions, quel est le degré d’exposition de vos fonds ?

Stéphane Furet : Il se situe autour de 85% depuis la fin de l’année dernière sur nos fonds flexibles. Notre gamme de fonds actions longs « Manageurs » est, elle, investie à 100%. A moins d’un retournement économique qui serait anticipé par notre équipe de stratégiste et d’économistes, il n’y a pas de raison de ne pas être pleinement investi. Notre processus d’investissement consiste à chercher les thèmes qui correspondent le mieux à scénario économique, puis nous procédons par stock-picking avec notre filtre « managers » propriétaire.

Tradingsat.com : Quels sont vos secteurs favoris ?

Stéphane Furet : Les thématiques qui nous intéressent recoupent plusieurs secteurs. Nous continuons d’apprécier la numérisation de l’économie, soit tout ce qui touche au paiement et à la pénétration de l’Internet dans des secteurs d’activité de plus en plus nombreux. Cela représente toujours environ 20% de nos portefeuilles, avec des valeurs comme Gemalto, Atos, Wordline, ou encore Solutions 30. Les financières sont bien représentées également dans nos investissements. Nous en avons beaucoup acheté après l’annonce du Brexit, lorsque plus personne n’en voulait, tablant sur le fait que l’on était sans doute arrivé à un point bas sur les taux longs. Des valeurs comme Axa ou Natixis figurent donc parmi nos premières positions au sein de la thématique.

Tradingsat.com : Vous misez en 2017 sur une nouvelle thématique : les valeurs "dollar" internationales à prix raisonnable.

Stéphane Furet : Sanofi est un bon exemple. Cet investissement entre dans nos critères de croissance à prix raisonnable. Il correspond à notre volonté de jouer la poursuite de la hausse du dollar face à l’euro avec des valeurs internationales de croissance, pas trop chères, sensibles au dollar. Dans ce segment, nous pouvons aussi citer Pernod Ricard ou Cap gemini

Tradingsat.com : Quel est la logique de vos investissements dans Bouygues ou Saint-Gobain ?

Stéphane Furet : La reprise de la construction en Europe est une thématique présente dans le portefeuille depuis la mi 2016. Après des années de disette, 2016 a marqué une inflexion sur les permis de construire et les mises en chantier, sous-tendue par la baisse des taux, qui a permis de faire repartir la demande. Outre Saint-Gobain et Bouygues, nous jouons la thématique à travers des valeurs comme Haulotte ou Imérys, qui est le premier fabricant français de tuiles et d’ardoises.

Tradingsat.com : Quelles ont été les performances des fonds Dorval en 2016 ?

Stéphane Furet : Dorval Manageurs avait été le meilleur fonds français en 2015. Il est dixième en 2016 avec une performance de 12% (part I) . De même, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro a continué à bien se comporter l’année dernière en progressant de 16,7% (part I). Nous pensons que les valeurs moyennes vont continuer à surperformer cette année les grands indices comme depuis deux ans : tout simplement parce que la croissance des bénéfices de la catégorie va continuer de dépasser toujours nettement celle des grandes valeurs. Ces sociétés bénéficient d’un bon levier opérationnel sur la reprise en Europe, grâce aux restructurations menées pendant les années de crise.

Propos recueillis par François Berthon - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.40 % vs +36.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat