Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marine Michel : "L'intérêt de détenir des valeurs de rendement est toujours aussi fort"

lundi 21 mai 2018 à 09h20
Marine Michel

(BFM Bourse) - En pleine "saison des dividendes", avec l’essentiel des distributions aux actionnaires concentrées sur les mois de mai et juin, Marine Michel, gérante du fonds Montségur Rendement chez Montségur Finance, livre son analyse sur la thématique, avec, en fond, la perspective de la remontée des taux.

Tradingsat.com : La BCE prépare les esprits à une remontée des taux en 2019. La thématique des valeurs de rendement est-elle toujours aussi intéressante ?

Marine Michel : En cas de hausse de taux, les actions qui distribuent des rendements élevés peuvent être délaissées au profit d’obligations, par définition moins risquées, et dont le rendement augmente avec les taux. Pour autant, l’intérêt de détenir des valeurs de rendement aujourd’hui me paraît toujours aussi fort. Objectivement, il est même difficile d’identifier des émetteurs obligataires de qualité présentant un profil rendement risque attractif. L’intérêt d’acheter une obligation d’échéance 2021 qui rapporte du 1% avec une qualité de crédit moyenne me paraît faible en comparaison de l’achat d’une action comme Vinci par exemple, qui rapporte du 3% avec de solides perspectives de croissance.

Tradingsat.com : Mais si les taux viennent vraiment à remonter ?

Marine Michel : Je pense qu’il y a beaucoup de prudence de la part des Banques centrales, qui ont le souci de ne pas les remonter trop vite afin de ne pas gripper la croissance. Et même en cas de hausse linéaire, on part tout de même d’un niveau de taux très bas. Par ailleurs, l’idée que les entreprises qui versent de gros dividendes voient le coût de leur dette augmenter avec la hausse des taux, n’est bien souvent pas fondée dans la mesure où cette dette est généralement à taux fixe. Il faut comprendre aussi que la performance en Bourse vient du choix d’entreprises très attachées à leur politique de dividende, dont les directions sont reconnues pour leur fiabilité et leur engagement auprès des actionnaires. Souvent, ces sociétés s’engagent à verser un dividende qui soit au minimum stable d’une année sur l’autre, qui s’appuie sur une progression des bénéfices.

Tradingsat.com : Quelle est la performance du fonds Montségur Rendement ?

Marine Michel : Le fonds a progressé de 91% depuis fin septembre 2012. Par comparaison, le Stoxx 600 dividendes réinvestis, son indice de référence, affiche une hausse de +71%. La surperformance se créé par la sélection de titres. Au-delà du fonds, l’indice représentatif des valeurs de rendement surperforme également l’indice large européen « standard » Stoxx 600 dividendes réinvestis. Cela montre que la thématique des dividendes est créatrice de valeur sur le long terme, et cela s’explique par la qualité des sociétés, la solidité de leur modèle économique. Une entreprise en retournement ou en restructuration ne verse généralement pas de dividende, ni une entreprise en forte croissance sur des marchés en développement mais aussi risqués, qui nécessitent d’importants investissements. Sur une thématique du rendement qui est porteuse, le bon choix de valeurs permet d’être doublement gagnants.

Tradingsat.com : Total est la plus grosse ligne du fonds Montsegur Rendement.

Marine Michel : Le fonds est concentré sur une trentaine de positions avec une surpondération sur le pétrole et l’assurance. Le choix de Total repose en particulier sur la qualité du management. Avant de prendre la tête du groupe, Patrick Pouyanné a mené à bien la restructuration de la branche Raffinage, il a su aussi réduire les coûts opérationnels de production quand les prix du pétrole étaient sur des niveaux beaucoup plus bas qu’aujourd’hui. Le récent rachat de Direct Energie s’est effectué à un prix raisonnable, et va dans le sens d’une évolution du mix énergétique du groupe vers plus de gaz et d’électricité.

Tradingsat.com : AXA et Rubis figurent également parmi vos premières positions.

Marine Michel : AXA a toujours présenté une décote par rapport à ses pairs. L’acquisition de XL Group dans l’assurance dommage a pris le marché par surprise et été plutôt mal accueillie en Bourse. Elle aura cependant pour avantage de réduire l’exposition du groupe à l’assurance vie, et donc de le rendre moins sensible à la cyclicité des marchés. Rubis est l’une de mes valeurs préférées. Le groupe opère dans la distribution de produits pétroliers, et le stockage de produits chimiques, agroalimentaires et des engrais. Il affiche une croissance bénéficiaire régulière d’environ 10% par an avec une progression de ses dividendes du même ordre. Le management est très impliqué dans la société et mène une politique de croissance externe très dynamique.

Retrouvez le calendrier de tous les dividendes de la Bourse de Paris en cliquant ici.

Propos recueillis par François Berthon - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.80 % vs +13.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat