Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Sébastien Korchia : "je fais mon stockpicking sur les petites et moyennes valeurs"

jeudi 19 août 2010 à 09h30
stockpicking sur les petites et moyennes valeurs" (©tradingsat)" href="//www.tradingsat.com/media/pictures/realsize/news/161540-0.jpg">
stockpicking sur les petites et moyennes valeurs"">

(BFM Bourse) - Malgré la dissipation progressive des craintes les plus fortes, le rally d'été se fait toujours attendre sur le marché parisien. Dans un contexte toujours incertain, Sébastien Korchia, gérant chez Meeschaert, voit néanmoins des opportunités. Son fonds MAM Entreprises Familiales progresse de près de 7% depuis le début de l'année, tandis que ses fonds profilés « Dynamique », « Equilibre » et « Tempéré » sont quasi stables… quand le CAC 40 perd 7%.

Tradingsat.com : Quelle lecture faites-vous des résultats publiés par les entreprises, et des dernières statistiques macroéconomiques ?

Sébastien Korchia : Le décryptage du marché est relativement simple. D'un côté, les entreprises délivrent des performances solides, alors que l'on observe de l'autre une macroéconomie qui se dégrade. Pendant ce temps, les indices boursiers font du « yo-yo », uniquement du fait de la volatilité des financières et des cycliques. La hausse de 6% du CAC 40 sur un mois repose ainsi aux deux tiers sur les financières. La proportion est la même lorsque le marché recule… Dans ce contexte, les interventions sur le marché sont donc plus « indicielles » qu'autre chose.

Tradingsat.com : Dans quelle mesure l'analyse technique vous aide-t-elle à prendre positions ?

Sébastien Korchia : Elle reste utile, mais elle sert de moins en moins du fait que les bornes sont aujourd'hui extrêmement bien délimitées. L'identification du canal dans lequel s'inscrit le marché depuis novembre-décembre 2009 ne requiert plus vraiment d'analyse. Tout le monde peut voir, même les plus néophytes, que les bornes larges se situent autour de 3400-3800 pts, et les bornes étroites autour de 3 540-3 800 pts.

Tradingsat.com : Quelle stratégie adopter dans ce contexte ?

Sébastien Korchia : Etant donné que le trading range est particulièrement bien établi, la sortie par l'une des deux bornes constituera un véritable signal, mais à ce stade, il est très compliqué d'anticiper le sens de cette sortie. Ceux qui ont eu raison jusqu'à présent sont les « contrariants » qui vendent à l'approche de la borne haute, et se renforcent à proximité de la borne basse. Cela reste la meilleure « tactique » aujourd'hui.

Tradingsat.com : Quel(s) indicateur(s) permettrai(en)t d'anticiper le sens de la sortie ?

Sébastien Korchia : Il faut regarder le niveau des taux longs. Tant qu'ils continueront de baisser, je ne pense pas que le marché puisse sortir par le haut. Leur évolution traduit très clairement une aversion au risque. Les flux de capitaux se dirigent toujours vers les marchés de taux malgré des niveaux de rémunération historiquement bas. Par exemple, les taux allemand ont atteint des niveaux records de faiblesse à 2,35% sur le 10 ans et 3,08% sur le 30 ans. C'est la même chose aux Etats-Unis.

Tradingsat.com : Une remontée des taux longs constituerait donc le signal qu'il faut acheter des actions ?

Sébastien Korchia : Une remontée des taux longs signifierait que les investisseurs délaissent les produits de taux pour se diriger vers les actions. Cela ne constituera pas forcément d'ailleurs un signal positif sur le moyen terme, mais à court terme, les volumes ne reviendront sur les marchés actions que grâce à un arbitrage avec les marchés de taux.

Tradingsat.com : Qu'est ce qui pourrait provoquer une sortie par le bas du canal ?

Sébastien Korchia : Hors nouveau choc exogène, la seule raison pour que l'on enfonce les 3300 pts serait la validation du scénario de double dip, qui n'est pas intégrée actuellement.

Tradingsat.com : Quelles valeurs s'en sortent le mieux dans ce type de marché ?

Sébastien Korchia : Le marché nage aujourd'hui entre deux eaux, l'incertitude domine. Les indices montent après de bonnes publications d'entreprises pour rebaisser immédiatement après de mauvais chiffres macroéconomiques. Et si l'on regarde bien, les valeurs bancaires et cycliques servent simplement à prendre des positions qui amplifient les réactions haussières ou baissières du marché, un peu comme des warrants, alors que les autres grandes valeurs du CAC 40, ou proches du CAC 40, ne font pas grande chose. En revanche, les petites et moyennes valeurs se tiennent très bien, parce qu'elles réagissent toujours avant tout en fonction de leurs fondamentaux, et qu'elles sont plutôt dépolluées de tout carcan indiciel. C'est sur elles que je fais mon « stockpicking ».

Tradingsat.com : Lesquelles retiennent votre attention ?

Sébastien Korchia : Parmi les moyennes capitalisations, je reste positif sur un dossier comme Inter Parfums. Pour le rendement, je retiens Cegid, ou bien Locindus, qui bénéficie par ailleurs d'un aspect spéculatif lié à une possible sortie de la cote. A mon sens, on peut aussi revenir sur un titre comme Bonduelle. Et puis certaines petites valeurs méritent d'être accumulées pour des questions de valorisation et de perspectives. C'est le cas de ModeLabs, de Business & Décision, ou de Geci Aviation.

Tradingsat.com : Vous avez participé à la récente augmentation de GECI Aviation.

Sébastien Korchia : C'est aujourd'hui la première position de MAM Entreprises Familiales. Geci Aviation représente 4,79% du fonds. Je suis à ce jour le premier investisseur institutionnel de la société. Je crois au projet industriel. La difficulté consiste à le valoriser, et c'est un dossier qui demande un peu de patience.

Propos recueillis par François Berthon

Propos recueillis par - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs -1.91 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat