Bourse > Actualités > Interviewsffrfrfr > Guillaume Chaloin : "il faut privilégier les dividendes pérennes en croissance"

Guillaume Chaloin : "il faut privilégier les dividendes pérennes en croissance"

(Tradingsat.com) - Le mois de mai correspond traditionnellement à la « saison des dividendes », période durant laquelle la plupart des sociétés cotées versent les coupons votés en assemblée générale. Guillaume Chaloin, gérant de MAM Europe Rendement chez Meeschaert nous rappelle le fort intérêt de cette thématique dans le cadre d'un investissement de long terme, et même de court terme.

Tradingsat.com : La thématique des dividendes vous paraît toujours d'actualité ?

Guillaume Chaloin : Elle est encore plus d'actualité dans une période de forte turbulence telle que celle que nous connaissons depuis plusieurs mois (plusieurs années). Le CAC 40 vient d'effacer l'intégralité des gains qu'il affichait à son plus haut annuel de 3600 pts le 16 mars. La performance du premier semestre va finalement reposer en grande partie sur les dividendes, qui commencent à être versés. Le fait d'être positionné sur cette thématique de valeurs à dividendes « conséquents » permet d'assurer un matelas minimum de performance. Par exemple, à fin avril, le fonds MAM Europe Rendement affiche 4,95% de rendement estimé. A plus long terme, il est intéressant aussi de savoir qu'à un horizon de 5 ans - en général la durée qui permet d'apprécier la performance des fonds actions quels qu'ils soient - le dividende contribue pour quasiment 40% de la performance. C'est un fait que les investisseurs tendent à redécouvrir depuis deux ans.

Tradingsat.com : Comment se présente le cru 2012 des dividendes versés par les sociétés au titre de l'exercice 2011 ?

Guillaume Chaloin : Les dividendes sont élevés en moyenne. Mais le but n'est pas de privilégier uniquement les rendements « faciaux » les plus élevés mais plutôt des sociétés dont le dividende va croître de façon pérenne dans les années à venir. Le secteur des télécoms fournit un très bon exemple de dividende potentiellement à risque. L'arrivée de Free Mobile en France est venue « casser » en quelque sorte l'oligopole qui assurait depuis des années des revenus assez importants aux majors des télécoms en leur permettant de générer d'importants flux de trésorerie disponibles et donc de détacher un coupon élevé. L'intensification de la concurrence sur les prix risque ainsi de mettre les marges sous pression et d'entraîner in fine la réduction des dividendes. D'autre part, le rendement record de 14% d'une valeur telle que France Télécom est aussi largement lié à la baisse du titre et non à la croissance du dividende en lui-même… un phénomène qui s'observe aussi dans le secteur des utilities. Par ailleurs, la soutenabilité d'un dividende peut aussi se trouver fragilisée par l'importance de l'endettement d'une société dans le cas d'une hausse des taux, ou encore par une trop forte exposition au cycle économique, à l'image de Peugeot, dont le dividende est encore supprimé cette année.

Tradingsat.com : Quelles sont vos valeurs de rendement favorites, vos principales convictions à l'heure actuelle ?

Guillaume Chaloin : En gardant donc à l'esprit de privilégier une croissance pérenne du dividende qui reflète autant que possible la santé de l'entreprise, j'apprécie en particulier une valeur de distribution comme Casino Guichard : outre un coupon satisfaisant (3€ soit un peu plus de 4% de rendement), elle a pour avantage son exposition importante aux pays émergents. Le fort développement de l'activité du groupe en Amérique du Sud et en Asie du Sud Est devrait assurer la poursuite de la croissance du dividende. Dans le secteur de la santé, je mise en particulier sur Sanofi, qui est justement l'un des grands groupes pharmaceutiques parmi les plus exposés aux pays émergents. Les deux opérateurs de services fixes par satellite Eutelsat et SES Global figurent également dans les principales positions du fonds, de même que Saint Gobain, dans la construction, et Total et Royal Dutch dans le secteur pétrolier. Le fonds MAM Europe Rendement comporte aussi des valeurs financières avec l'assureur Allianz ainsi qu'une valeur de moyenne capitalisation que j'apprécie beaucoup : ABC Arbitrage, qui verse un dividende importants chaque année, et dont le métier d'arbitragiste lui permet de générer des bénéfices quelle que soit l'orientation du marché. Enfin Edenred (tickets restaurant,), est l'archétype de la valeur à dividende pérenne du fait de la forte visibilité sur son activité et ses marges.

Propos recueillis par François Berthon

Retrouvez l'agenda des dividendes de la Bourse de Paris en cliquant ici.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...