Bourse > Actualités > Informations sociétés > Yahoo! : Une restructuration drastique

Yahoo! : Une restructuration drastique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Plus de 3 ans après l'arrivée de Marissa Meyer, partisane d'une politique d'acquisitions qui n'a pas - doux euphémisme - fait l'unanimité chez les actionnaires, Yahoo! demeure en difficulté. En témoigne l'annonce après Bourse d'une perte nette de 4,4 milliards de dollars représentant 4,7 dollars par action sur l'exercice écoulé, contre un bénéfice de 166 millions (0,17 dollar par action) à fin 2014.

Ce basculement dans le rouge s'explique essentiellement par une charge pour dépréciation d'actifs. Hors exceptionnel, le bénéfice par action (BPA) du groupe Internet américain ressort à 13 cents, conformément aux attentes du marché.

Le chiffre d'affaires est, lui, passé de 1,17 à 1 milliards d'euros hors coût d'acquisition du trafic (TAC), contre une prévision moyenne des analystes de 948 millions de dollars. Les revenus totaux ont atteint environ 5 milliards de dollars, soit une progression de 7,6%.

'Près du tiers du chiffre d'affaires provient d'acquisitions ou de nouvelles activités du groupe. La croissance de Tumblr est mise en avant dans la communication du groupe alors que les activités traditionnelles de Yahoo!, notamment le moteur de recherche, sont en difficulté', relate Yahoo!dans une note.

Ce ralentissement justifie l'annonce d'un vaste plan de restructuration qui apparaît comme celui de la dernière chance pour Marissa Meyer et se traduira notamment par la suppression de 9.000 postes, soit 15% des effectifs, d'ici fin 2016. 5 des bureaux de Yahoo! seront fermés à Buenos Aires, Dubai, Madrid, Mexico et Milan. Autre volet de ce plan de relance: des actifs immobiliers et non-stratégiques seront cédés, ce qui devrait rapporter au groupe entre 1 et 3 milliards de dollars.

La nouvelle stratégie de Yahoo! consiste à concentrer ses produits grands publics sur ses grandes plate-formes Yahoo Search, Yahoo Mail et Tumblr et sur quatre grands thèmes, à savoir l'actualité, la finance, le lifestyle et le sport. Priorité sera par ailleurs donnée aux marchés en expansion que sont l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, Hong Kong et Taiwan.

A l'arrivée, ces mesures devraient entraîner des réductions de coûts d'exploitation à hauteur de 400 millions de dollars et une amélioration de la rentabilité. Il va sans dire que Marissa Meyer sera attendue au tournant et qu'une nouvelle incapacité à atteindre les objectifs lui sera certainement fatal.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI