Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Wincor Nixdorf : Prend 10% malgré le démenti de la direction

Wincor Nixdorf : Prend 10% malgré le démenti de la direction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe allemand Wincor Nixdorf, spécialisé dans les automates et terminaux bancaires et les logiciels de gestion des ventes, dément ce matin les informations du journal Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) selon lesquelles l'américain Diebold serait en train d'en négocier le rachat.

A la Bourse de Francfort, l'action Siemens Nixdorf décolle cependant de près de 10% à 36,8 euros, ce qui correspond à une capitalisation de l'ordre de 1,2 milliard d'euros. Elle perd cependant toujours environ 10% depuis le début de l'année.

Le quotidien allemand indiquait aussi que Windor Nixdorf était conseillé par Goldman Sachs et Diebold par JPMorgan.

Mais à en croire le management, qui ne semble pas convaincre la Bourse, ce n'est pas du tout le cas : 'nous avons entamé notre plan de restructuration dans l'objectif clair de préserver l'autonomie de Wincor Nixdorf. L'équipe de direction considère que maintenance de Wincor Nixdorf est la meilleure manière de créer de la valeur', indique la société, qui termine enfin : 'nous ne menons aucune négociation visant à une fusion ou à une acquisition'.

Le 10 avril dernier, le groupe a lancé un avertissement sur les résultats de l'exercice 2014/2015 (qui sera clos fin septembre prochain). En cause : une tendance des ventes plus négative que prévu dans la branche Equipements que la croissance de la division Services ne parvient pas à compenser. Un plan de restructuration est en cours, ce qui va induire des charges.

Pour l'exercice en cours, le consensus des analystes s'attend en moyenne à un recul des ventes de Wincor Nixdorf de l'ordre de 3,6%, à 2,38 milliards d'euros, ainsi qu'à une chute du résultat net de 90% à 8 millions d'euros environ, soit un bénéfice par action de 0,32 euro qui fait ressortir un PER proche de 112. En 2015/2016, le bénéfice par action est attendu en rebond à 2,28 euros, soit un PER de 15,7 fois.

Le groupe américain Diebold, qui donne également dans les automates bancaires, capitalise environ 2,4 milliards de dollars. Son PDG Andy Mattes sera présent le 16 juin prochain à Londres, dans le cadre d'une conférence sur ce sujet. Il prononcera un discours.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...