Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Volkswagen : Le marché européen en soutien des ventes

Volkswagen : Le marché européen en soutien des ventes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Volkswagen a dévoilé ce mercredi matin un bénéfice opérationnel en augmentation de 4,9% au deuxième trimestre à 3,49 milliards d'euros, légèrement au-dessus de la prévision moyenne des analystes.

Sur les 6 premiers mois de l'année, celui-ci s'est établi à 7 milliards d'euros, soit une progression de 13% par rapport au premier semestre de l'exercice clos.

Le bénéfice net est dans le même temps ressorti à un peu moins de 5,7 milliards d'euros, en retrait de 0,9%. Il s'est élevé à quelque 2,7 milliards sur le seul deuxième trimestre, ce qui correspond à une baisse marquée de 15,9%.

Principalement soutenues par un effet devise favorable, les ventes du géant allemand de l'automobile ont en revanche grimpé de 10,1% au terme de la première moitié de l'exercice à 108,8 milliards d'euros. Elles ont par ailleurs crû de 9,9% au deuxième trimestre pour s'établir à un peu plus de 56 milliards au deuxième trimestre.

Une fois n'est pas coutume, le marché européen a enregistré une croissance de 4% des ventes à 2,1 millions d'unités, avec en particulier un bond de 7% sur le marché domestique. Volkswagen traverse toutefois une passe difficile en Chine, pays qui a longtemps été la véritable locomotive du constructeur, avec un recul de 6,7% de ses ventes.

Il est également malmené en Russie et au Brésil, tandis que les ventes ont progressé de 2% aux Etats-Unis.

Quand bien même il vient de détrôner Toyota en termes de ventes mondiales sur la période close fin juin, le groupe allemand s'est voulu (plus) prudent s'agissant de ses prévisions annuelles. Ayant invoqué 'un environnement de marché toujours difficile', il n'anticipe plus 'que' des ventes 2015 au même niveau que celles de l'an dernier, alors qu'il ambitionnait auparavant une augmentation 'modérée' par rapport aux 10,1 millions de voitures livrées en 2014.

L'objectif d'une marge opérationnelle comprise entre 5,5 et 6,5% cette année, contre 6,3% en 2014, reste pour sa part d'actualité.

Enfin, la hausse du chiffre d'affaires pourrait culminer à 4% par rapport aux 202,5 milliards d'euros générés l'an passé.

Le titre se replie de 2,6% à la Bourse de Francfort.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...