Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Valeo : Chute après le CA, les avis des analystes

mercredi 25 octobre 2017 à 16h28
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Le titre chute de près de -5% après l'annonce de son chiffre d'affaires au 3ème trimestre 2017.

Invest Securities, en réaction à la publication hier après Bourse d'un chiffre d'affaires bien inférieur aux attentes au troisième trimestre, révoqué son conseil 'achat' sur le titre.

Désormais à 'neutre', l'intermédiaire a également ramené son objectif de cours de 74 à 64 euros, 'reflétant le risque que Valeo perde sa prime de valorisation au regard de cette publication', et retiré l'équipementier automobile de sa sélection.

'La capacité du groupe à délivrer une surperformance impressionnante est tombée en panne et même si Valeo réitère sa guidance de marge d'exploitation en légère amélioration, ce sera sur un chiffre d'affaires plus faible', a détaillé Invest Securities, qui a aussi abaissé ses estimations de BNA pour 2017, 2018 et 2019 de respectivement 3,6, 3,2 et 2%.

UBS maintient en revanche son conseil d'achat sur l'action de l'équipementier automobile français. Les analystes mettent notamment en avant le quasi-doublement des commandes de la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive. L'objectif de cours à 12 mois reste fixé à 82 euros.

Certes, le groupe a publié des ventes de 4,3 milliards d'euros au 3e trimestre (T3), soit environ 1% au-dessous du consensus, calcule UBS. Reste qu'en données organiques, le taux de progression ressort à 6%, en accélération par rapport au 2e quart de l'année (5%). La Chine (+ 16%, toujours en données comparables) et les divisions Thermique et CDA (confort et aide à la conduite) se sont également distinguées, avec des taux de 7%.

Valeo fait donc mieux que le marché automobile mondial de quatre points de pourcentage, chiffres qui atteignent 16 points en Chine, 9 points en Amérique du Nord et un point en Europe.

UBS souligne aussi que la coentreprise formée avec Siemens et dédiée à la propulsion électrique, Valeo Siemens eAutomotive, a déjà enregistré des commandes 'quasi-doublées' de 5,4 milliards d'euros, soit la prévision d'UBS... pour l'ensemble de l'exercice 2017.

Et les analystes d'indiquer enfin que si Valeo n'a pas relevé ses prévisions annuelles, c'est en raison de l'impact négatif de la Corée du Sud et des prix des matières premières.

Chez Bryan Garnier, les analystes sont confortés dans leur conseil vendeur sur l'action. Une fois de plus, Hyundai a fait des siennes, commentent-ils. Bref, Valeo 'n'est pas immunisé contre des performances mauvaises ou inattendues de la part de certains de ses clients'. Tout en soulignant une surperformance du marché de seulement 3 points de pourcentage au T3 (soit deux points de moins qu'au S1), et les prévisions qui supposent un T4 très dynamique. En outre, les croissances organiques de Faurecia et de Plastic Omnium étaient mieux orientées durant la même période. Objectif de cours : 57 euros.

'A noter que la surperformance du groupe se réduit également en Europe', commente encore Aurel BGC, qui déplore lui aussi le ralentissement de la croissance. 'Les dirigeants du groupe avaient indiqué lors de la publication des semestriels que ' la croissance au T3 devrait être supérieure à celle enregistrée au T2 '. On en n'est pas loin mais on n'y est pas. La faute à des difficultés persistantes en Corée du Sud qui coûtent 1,2 point de croissance sur le trimestre', ajoute une note. Toujours à 'conserver' sur le titre, Aurel BGC vise une cible de 66 euros.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.20 % vs -2.38 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat