Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > UBS : En perte au quatrième trimestre

UBS : En perte au quatrième trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a publié mardi une perte au titre de son quatrième trimestre, sous le coup d'une amende liée à son implication dans l'affaire du Libor.

Le groupe bancaire suisse annonce une perte nette revenant aux actionnaires de quelque 1,9 milliard de francs suisses, contre un bénéfice net de 323 millions de francs suisses l'exercice précédent à la même époque.

Dans son communiqué, l'établissement indique avoir dû faire face à des frais juridiques et des questions d'ordre réglementaire de plus de deux milliards de francs suisses au cours du trimestre.

Au total, son produit d'exploitation atteint 6,2 milliards de francs suisses au cours du trimestre, contre 8,3 milliards de francs suisses un an plus tôt.

Dans la gestion de fortune, le bénéfice avant impôts corrigé atteint 219 millions de dollars rien qu'aux Etats-Unis, à la faveur d'un afflux net d'argent frais de 8,8 milliards de dollars, soit le plus important apport au quatrième trimestre depuis 2007.

Sa branche de gestion de fortune a bénéficié d'entrées nettes de fonds importantes dans la zone Asie-Pacifique et les marchés émergents, ainsi que de substantiels afflux nets de fonds de la part de la clientèle très fortunée.

Sa branche de banque d'investissement accuse en revanche une perte corrigée avant impôts de 333 millions de francs suisses à l'issue du trimestre écoulée.

Sur l'ensemble de l'exercice, UBS affiche une perte nette attribuable aux actionnaires de 2,5 milliards de francs suisses.

Pour UBS, des questions restent encore ouvertes en ce qui concerne le système bancaire européen et des problèmes budgétaires non résolus persistent aux Etats-Unis.

Ces facteurs, ainsi que les risques géopolitiques et les perspectives pour la croissance économique mondiale, continueront selon lui d'influencer fortement la confiance des clients et donc les niveaux d'activité au premier trimestre 2013.

'L'an dernier, nous avons bien progressé dans la réalisation de notre stratégie et, en 2013, nous bénéficions d'un excellent positionnement', assure pourtant Sergio Ermotti, le directeur général du groupe.

UBS a également annoncé qu'il allait racheter certaines de ses obligations senior non garanties libellées en euros et en lires pour un montant total de cinq milliards de francs suisses.

L'action d'UBS, qui a beaucoup grimpé depuis six mois, avance de 1,2% à 15,8 francs suisses mardi dans les premiers échanges.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...