Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Tassement des résultats au 1er semestre

Tassement des résultats au 1er semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - BHP Billiton a terminé le 1er semestre de son exercice 2011/2012 sur un résultat net attribuable à ses actionnaires en baisse de 5,5% à 9,94 milliards de dollars (1,87 dollar par action), un chiffre en ligne avec les attentes. Le groupe se montre prudemment optimiste pour la suite de l'exercice grâce aux pays émergents. L'acompte sur dividende a été relevé de 19,6% à 0,55 dollar, contre 0,46 dollar un an plus tôt.

Sur la période, les ventes du géant minier australo-britannique ont augmenté de 9,7% à 37,48 milliards de dollars. Son excédent brut d'exploitation (EBITDA) sous-jacent a crû de 8,3% à 18,74 milliards de dollars, soit une marge correspondante de 50% contre 50,6% un an plus tôt. Le cash flow opérationnel a atteint 12,3 milliards de dollars.

Le résultat d'exploitation (EBIT) augmente de 5,8% à 15,7 milliards de dollars.

Par segment, l'activité Minerai de fer a enregistré des ventes de 12,15 milliards (+ 29,5%) et un résultat d'exploitation en hausse de 36% à 7,9 milliards de dollars, soit un peu moins du tiers des ventes pour la moitié de la rentabilité opérationnelle du groupe.

La branche Pétrole est également bien orientée, avec des ventes de 6,75 milliards (+37,7%) et un résultat d'exploitation de 3,94 milliards (+ 37,9%). Il en va de même pour le charbon métallurgique (CA + 22,4% à 3,1 milliards, résultat d'exploitation en forte hausse de 135,6% à 787 millions).

En revanche, la branche Aluminium, avec 2,6 milliards de ventes (+ 9,1%), a subi une légère perte opérationnelle. La rentabilité opérationnelle des Métaux de base, des Diamants, de l'Acier inoxydable et du Manganèse sont, elles, en forte baisse.

L'ensemble des branches citées dans le paragraphe ci-dessus cumulent 10,9 milliards de ventes (- 17,3%), mais seulement 1.810 millions de résultat d'exploitation, contre 4,6 milliards un an plus tôt.

Le groupe rappelle que l'activité Diamants est sous revue et qu'une décision devrait être annoncée au 1er semestre 2012/2013, soit de juillet à décembre prochains.

Du côté du bilan, l'endettement du groupe a augmenté de 25% après l'acquisition de Petrohawk à 21,5 milliards de dollars, à comparer avec des fonds propres de 63,5 milliards (+13,1%).

En guise de perspectives, BHP Billiton se montre prudent. Sur la période, si les difficultés ont persisté en Europe et que la croissance a ralenti dans les émergents, les économies des Etats-Unis et du Japon ont cependant agréablement surpris. Mais 'à moins d'une accélération du marché du logement aux Etats-Unis, ces deux économies développées devraient connaitre une croissance modeste', ajoute le groupe. L'activité en Chine lui semble toujours ralentir, en dépit de la récente détente monétaire, mais l'inflation a ralentit en Inde.

Le groupe rappelle que les prix de nombre des matières qu'il extrait ont reculé fin 2011 sur fonds de crise européenne de liquidité et de détérioration de la demande.

La volatilité des prix devrait se maintenir, mais 'nous nous attendons à ce que les taux de croissance de la demande sous-jacente restent robustes', grâce aux émergents. Cuivre, minerai de fer et charbon métallurgique semblent bien partis, mais les perspectives de l'aluminium, du manganèse et du nickel semblent 'difficiles'.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...