Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Swatch : Les exportations horlogères suisses reculent encore

Swatch : Les exportations horlogères suisses reculent encore

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le titre Swatch Group, “pure player” de l'industrie helvétique des “garde-temps”, tenait ce midi la tête de la plus forte baisses de l'indice zurichois SMI (- 1,6% à 291,9 francs, contre + 0,05%) : le mois dernier, les exportations horlogères de la Confédération ont de nouveau reculé de près de 10% en valeur. L'action Richemont cède de son côté 0,8% à 59,1 francs.

Selon la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), les exportations nationales en la matière ont reculé de 9,7% le mois dernier, à 1,6 milliards de francs. 'Sur les cinq premiers mois de l'année, le niveau est inférieur à celui de 2012', ajoute l'organisme professionnel.

La FH précise que 'le résultat du mois de mai a été principalement pénalisé par les montres en métaux précieux', qui représentent un tiers environ du total en valeur et ont reculé de 23,1%, à 491,3 millions de francs. 'Les autres catégories ont affiché des reculs plus modérés', notamment les montres en acier (- 4,3% à 572,3 millions de francs) et les bimétalliques (- 4,7% à 241,1 millions de francs).

Premier marché régional des garde-temps suisses, Hong Kong a plié de 16,8% à 189,6 millions. 'Hong Kong a indiqué la même forte diminution qu'en avril, toutefois moins prononcée que l'évolution des douze derniers mois', commente la FH. De leur côté, les Etats-Unis (deuxième marché) ont cédé 2,1% à 172,1 millions.

'La spirale baissière se poursuit malgré une base de comparaison beaucoup plus favorable sur le mois', 'sans donner de signes d'apaisement', commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC. Ces derniers rappellent que depuis le début de l'année, la baisse des exportations horlogères suisses atteint 9,5%.

Et les spécialistes de rappeler : 'Nous sommes déjà très loin des prévisions de début d'année des principaux acteurs de la branche, qui tablaient généralement sur une industrie horlogère suisse plus ou moins stable en 2016'. D'où des résultats semestriels qui s'annoncent 'très difficiles' pour Swatch et Richemont, ce que reflète la nette sous-performance des titres depuis le début de l'année.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...