Bourse > Actualités > Informations sociétés > SPIE : Se présente avant son introduction en Bourse

SPIE : Se présente avant son introduction en Bourse

tradingsat

(CercleFinance.com) - SPIE indique ce matin que le document de base, l'une des dernières étapes en vue de de l'introduction en Bourse du groupe qui devrait intervenir cet automne, a été enregistré auprès de l'AMF. Ce faisant, le groupe présente son activité, et il détaille aussi ses perspectives à moyen terme.

Une augmentation de capital serait prévue à l'occasion de la mise en Bourse, mais les détails n'en sont pas encore connus.

Basé à Cergy Pontoise, SPIE se présente comme un spécialiste du génie électrique, mécanique et climatique et des systèmes de communication, ainsi que des services techniques liés à l'énergie (pétrole, gaz et nucléaire). Son effectif est de 37.000 personnes.

A cette date, le capital de SPIE (pour Société parisienne pour l'industrie électrique ; ex-SPIE Batignolles, cédé par le groupe Empain-Schneider en 1997) est contrôlé à 77,5% par le consortium Clayax Acquisition Luxembourg 5, dont les actionnaires sont les fonds de “private equity” Clayton, Dubilier & Rice (65%), Ardian (17,5%), et la Caisse de dépôt et de placement du Québec (17,5%). Ce consortium a pris le contrôle de SPIE en 2011 moyennant environ 2,1 milliards d'euros.

Deuxième actionnaire avant l'IPO, avec un total de 22,5% du capital : les 'salariés et dirigeants' du groupe. Cet ensemble comprend notamment le FCPE Spie Actionnariat 2011 (7,6% du capital) et le patron du groupe, Gauthier Louette, (0,8%). SPIE estime que plus de 40% de ses employés sont également actionnaires

En 2013, la 'production consolidée' de SPIE a atteint 4,6 milliards d'euros, chiffre qui aurait été porté à 5,1 milliards en tenant compte de la branche Service solutions acquise auprès de Hochtief en septembre 2013. Le résultat d'exploitation ajusté (EBITA) consolidé était l'an dernier de 297,8 millions d'euros.

Les principaux marchés de SPIE sont la France (53,6% de la 'production consolidée'), l'Europe du Nord et de l'Ouest (23,1%), l'Allemagne et l'Europe centrale (6,5%) et enfin la branche Pétrole, gaz et nucléaire, l'une des plus rentables (16,8%).

SPIE estime que la croissance de certains de ses marchés, notamment du côté des services techniques liés à l'énergie, devrait surclasser celle du PIB. En effet, les entreprises tendent à externaliser ces activités, d'autant que le renforcement des normes environnementales et le souci croissant d'efficacité énergétique poussent à recourir aux services d'un spécialiste.

Autres facteurs de croissance : 'le développement de l'automatisation et des équipements communicants dans les bâtiments, ainsi que la convergence technologique des systèmes de communication, avec notamment le cloud computing et l'hébergement externalisé pour lesquels la demande devrait être importante'. Ainsi que les besoins de services techniques dans le secteur de l'énergie.

En guise de perspectives, SPIE estime qu'en 2014, son CA devrait atteindre 5,2 milliards d'euros et anticipe une marge d'EBITA améliorée de 10 à 20 points de base par rapport à celle de 2013, soit 6,2% en données proforma.

Entre 2015 et 2018, le groupe compte générer une croissance annuelle moyenne de 2,5 à 3,5% et améliorer sa marge d'EBITA de 10 à 20 points de base. La marge d'EBITA des sociétés acquises (32 opérations de croissance externe ayant été réalisées entre 2011 et 2013) devrait en moyenne se situer à 6%.

Enfin, SPIE vise un taux de distribution de ses profits nets de 40% environ.

Président du groupe, Gauthier Louette a déclaré à cette occasion que sa mise en Bourse 'permettra à SPIE de consolider sa position de leader européen indépendant des services multi-techniques et de poursuivre sa stratégie de développement en Europe'.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...