Bourse > Actualités > Informations sociétés > SGS : En hausse à Zurich, le groupe défend ses marges

SGS : En hausse à Zurich, le groupe défend ses marges

tradingsat

(CercleFinance.com) - SGS, le géant suisse de la certification et de la conformité, a mieux défendu ses marges que prévu au premier semestre, malgré la vive appréciation du franc suisse et une croissance organique inférieure aux 2% attendus par le consensus.

A la Bourse de Zurich, l'action de ce concurrent de Bureau Veritas et d'Intertek prend 2,5% à 1.847 francs suisses alors que l'indice SMI se tasse légèrement.

Au premier semestre 2015, le groupe a fait état d'un CA de 2,8 milliards de francs, chiffre en baisse de 1,9% en données publiées en raison de la vive appréciation du franc. Hors changes, le CA progresse de 3,4%. En données organiques, la hausse atteint 1,8%, les acquisitions réalisées ajoutant 1,6%.

'La croissance organique a pâti de la réduction et du report de dépenses d'investissement et d'exploitation par nos clients dans les industries pétrolières et minières. Ces conditions de marché ont considérablement affecté trois pôles d'activité : Oil, Gas & Chemicals Services, Industrial Services et Minerals Services', détaille la direction. Cependant, 'les autres pôles d'activité ont progressé'.

Diverses mesures de restructuration, qui devraient permettre d'adapter le groupe à l'évolution de ses marchés, ont coûté 64 millions de francs sur la période (soit 47 millions nets d'impôts).

En données ajustées des amortissements, des frais de restructurations et des coûts liés aux acquisitions, le résultat d'exploitation atteint 412 millions d'euros. Un an plus tôt, ce chiffre de 420 millions, mais aussi de 399 millions à changes constants. De ce fait, la marge opérationnelle ajustée reste stable à 15%, niveau jugé 'conforme aux attentes' par la direction.

Enfin, le résultat net part du groupe recule sur le semestre de 16,1% à 214 millions de francs suisses. Hors changes et restructurations, la baisse serait ramenée à 5,5%. Le bénéfice net ajusté, lui, reste stable à 275 millions de francs.

En guise de perspectives, SGS prévoit désormais “de réaliser (en 2015) une croissance organique comparable à celle du premier semestre, en améliorant toutefois ses marges et en générant une solide trésorerie.'

Rappelons qu'en début d'année, SGS indiquait, de manière alambiquée, qu''en dehors de l'impact potentiellement négatif de la faiblesse persistante des prix du pétrole et de la réduction des activités de pêche en Amérique latine, le groupe vise une croissance de 4% à 6% du chiffre d'affaires à taux de change constants”. Le groupe entendait aussi maintenir ses marges, sans plus.

Réagissant à cette publication, les analystes d'Aurel BGC estiment que 'le leader mondial de l'inspection et de la certification publie une marge opérationnelle ajustée stable à 15% malgré une activité sous pression dans plusieurs secteurs industriels'.

Leurs confrères de Société Générale (SG) estiment que 'les résultats du 1er semestre 2015 sont globalement caractérisés par une croissance organique un peu plus faible qu'escompté, des marges bien protégées et une hausse de la génération de cash'. SG conseille de conserver le titre en visant 1.750 francs suisses.

Une opinion partagée par Bryan Garnier, qui évoque 'une bonne surprise sur les marges malgré un environnement difficile', sans oublier des perspectives jugées positives. A l'achat sur la valeur, les spécialistes visent 2.150 francs.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI