Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > SGS : En baisse à Zurich après ses résultats semestriels

SGS : En baisse à Zurich après ses résultats semestriels

tradingsat

(CercleFinance.com) - SGS, le groupe suisse de conseil et de certification, voyait son action reculer ce matin à Zurich après la publication de résultats semestriels en léger retrait des attentes du consensus, notamment en terme de marge opérationnelle. Les objectifs annuels ont cependant été confirmés par la direction. En Bourse de Zurich, l'action SGS recule ce matin de 3,4% à 2.062 francs alors que l'indice SMI gagne 0,2%.

Au 1er semestre 2013, les ventes de SGS ont augmenté à changes constants de 7,2% à 2,9 milliards de francs suisses, dont une progression organique de 5% 'en dépit de conditions de marché difficiles dans certains des secteurs opérationnels du groupe et de la réduction des activités d'essais cliniques de Life Science en France'.

'Les économies de la zone euro ayant continué de s'affaiblir au cours du semestre, les activités européennes ont nécessité des mesures de restructuration supplémentaires. Certains segments de notre pôle Minerals Services ont par ailleurs connu un ralentissement lié au fléchissement mondial de la demande. La plupart de nos activités hors d'Europe', commente le groupe.

En hausse de 6,8% (à changes comparables) à 439 millions de francs suisses, le rex débouche sur une stabilité de la marge correspondante à 15,4% des ventes. Ce chiffre comprend 12 millions de francs de charges exceptionnelles pour restructuration.

Le résultat net prend enfin 10% à 265 millions de francs.

Notons que le cash-flow opérationnel a décollé de près de 30% à 316 millions de francs.

Enfin, SGS 'confirme ses prévisions de croissance robuste du chiffre d'affaires et des résultats opérationnels pour l'année pleine, à taux de change constants'.

Les analystes d'Aurel BGC rapportent que la marge dégagée est inférieure au consensus AWP, qui tablait sur 15,6%. Idem pour le chiffre d'affaires, attendu selon Bryan Garnier à 2.916 millions de francs.

La division Mineral services (environ 16% du CA), qui fournit notamment des services de certification minière, 'a fait état d'un premier semestre difficile, ses ventes reculant de 3%, soit - 5,1% en données organiques', précise le bureau d'études. La croissance comparable est au rendez-vous dans les autres divisions, 'même si elle est limitée', ajoute Bryan Garnier.

Bryan Garnier, qui s'attend à ce que SGS réalise cette année 7,5% de croissance organique et une marge stable de 16,9%, souligne cependant la confirmation des prévisions et vise un objectif de 2.400 francs sur la valeur.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...