Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > RWE : Subit sa première nette perte en 60 ans

RWE : Subit sa première nette perte en 60 ans

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe énergétique allemand RWE a terminé son exercice 2013 sur une perte nette part du groupe de 2,8 milliards d'euros (- 4,49 euros par action). 'Pour la première fois depuis l'institution de la République fédérale d'Allemagne, soit en plus de 60 ans, la groupe basé à Essen a subi une perte nette' attribuée à des dépréciations portant surtout sur le parc de centrales, pour 4,8 milliards d'euros. En cause : la situation difficile du marché électrique européen. De nouveau en 2014, le résultat net récurrent devrait baisser fortement, prévoit la direction.

Le dividende sera divisé par deux, passant ainsi de 2 à 1 euro par action, soit 27% du résultat net récurrent.

Sur le marché boursier allemand, l'action RWE débute la séance par une hausse de 1,2% à 29 euros.

L'an dernier, la production d'électricité du groupe a baissé de 4,6% à 216,7 milliards de kWh. RWE a effectivement réduit ses capacités de production dites 'conventionnelles', soit notamment les centrales à gaz dont les coûts comptent parmi les plus élevés.

En revanche, grâce aux conditions climatiques de la fin de l'année 2013, les ventes de gaz ont augmenté de 9,2% à 335 milliards de kWh.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 1,6% à 54,1 milliards d'euros.

Mais l'excédent brut d'exploitation (EBITDA en anglais) se tasse de 5,9% à 8,8 milliards d'euros et le résultat opérationnel de 8,3% à 5,9 milliards. Le résultat opérationnel de la division Production, publié pour la première fois, chute de 58% à 1,4 milliard.

RWE indique par ailleurs que le résultat net récurrent, qui sert notamment de base de calcul au dividende, se tasse de 5,8% à 2,3 milliards d'euros.

Le groupe indique qu'il a atteint son objectif d'économies d'un milliard d'euros sur le résultat opérationnel dès 2013, soit avec un d'avance sur le calendrier prévu. Le groupe entend aussi atteindre au moins 1,5 milliard d'économies d'ici 2016, soit un an avant le calendrier initialement fourni.

Du côté du bilan, la dette nette a baissé de 7,1% à 30,7 milliards d'euros et l'effectif de 5,5% à 60.341 salariés.

En guise de perspectives, et conformément à l'annonce de novembre dernier, RWE “s'attend à une nouvelle baisse substantielle de ses profits en 2014”. L'EBITDA s'annonce entre 7,6 et 8,1 milliards d'euros, le résultat opérationnel entre 4,5 et 4,9 milliards et le résultat net récurrent entre 1,3 et 1,5 milliard.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...