Bourse > Actualités > Informations sociétés > RWE : Perspectives sombres au-delà de 2013

RWE : Perspectives sombres au-delà de 2013

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le producteur d'électricité allemand RWE a terminé son exercice 2012 sur un résultat net part du groupe attribuable à ses actionnaires en baisse de 27,7% à 1,3 milliard d'euros (2,1 euros par action). Le bénéfice récurrent, lui, se tasse de 0,9% à 2,46 milliards d'euros (4 euros par action). Ces chiffres manquent un peu les attentes du marché. Le groupe, qui étudie la vente de sa filiale RWE Dea, table sur un tassement de son résultat opérationnel cette année puis une “baisse significative” les années suivantes.

Le dividende proposé à la prochaine AG sera maintenu à deux euros.

L'an dernier, le chiffre d'affaires du producteur allemand d'électricité et distributeur de gaz a crû de 3% à 53,2 milliards d'euros. Sa production d'électricité a crû de 10,4% à 227,1 milliards de kWh, même si les ventes correspondantes se sont tassées de 5,7% à 277,8 milliards de kWh. Les ventes de gaz se sont repliées de 4,8% à 306,8 milliards de kWh.

L'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) a augmenté de 10,1% à 9,3 milliards d'euros, et le résultat opérationnel de 10,4% à 6,4 milliards.

Signalons que le cash-flow opérationnel a baissé de 20,2% l'an passé à 4,4 milliards, et que la dette nette a augmenté de 10,2% à 33 milliards d'euros.

Le directeur général Peter Terium met en avant les effets des mesures d'économies.

RWE annonce aussi que son conseil a mis à l'étude la cession éventuelle de RWE Dea, sa filiale d'exploration-production d'hydrocarbures et notamment de gaz. Cette éventuelle cession 'soulagerait la pression considérable qui s'exerce sur nos futurs investissements et augmenterait de ce fait la marge de manoeuvre financière de RWE', indique le groupe.

En guise de perspectives, RWE confirme les objectifs fixés en mars 2012 au titre de l'année, et s'attend donc toujours à un résultat d'exploitation de l'ordre de 5,9 milliards d'euros. La renégociation de l'accord d'approvisionnement avec le gazier public russe Gazprom devrait se terminer cette année.

L'EBITDA est cette année attendu vers neuf milliards d'euros et le résultat net récurrent de 2,4 milliards d'euros. Les investissements devraient se monter à cinq milliards et la dette nette devrait rester pratiquement inchangée.

Les objectifs à plus long terme sont cependant repris : 'en raison des changements survenus sur le marché européen de l'énergie et de ses effets sur le bénéfice du groupe, RWE s'attend à une baisse significative de son résultat opérationnel au-delà de 2013', indique le groupe.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI