Bourse > Actualités > Informations sociétés > Royal Mail : Visé par une enquête concurrentielle en France

Royal Mail : Visé par une enquête concurrentielle en France

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action du groupe postal britannique Royal Mail se tasse de 1,5% ce matin à la Bourse de Londres. Comme d'autres acteurs du secteur, l'Autorité de la concurrence française a adressé une liste de griefs à plusieurs opérateurs présents dans l'Hexagone, dont Royal Mail via sa filiale GLS France, pour des violations alléguées de la législation antitrust.

“Nous sommes actuellement en train de prendre en considération les griefs du régulateur français”, indique Royal Mail. Nous ne pouvons, à l'heure actuelle, évaluer le montant de l'éventuelle amende. “Toutefois, il est possible que ce dernier soit substantiel”, indique un communiqué.

D'autres informations sur ce sujet seront communiquées en temps utile.

Chez Espirito Santo Investment Bank, on rapporte que l'enquête a commencé en 2010, mais que le calendrier de son déroulé n'est pas connu.

Alors que le marché français des colis est évalué à 3,75 milliards d'euros, le chiffre d'affaires de GLS France était de 210 millions d'euros pour l'exercice 2013, rapporte Espirito Santo, pour 30 millions de perte opérationnelle. Soit une part de marché de 5,6%.

L'opérateur néerlandais TNT Express, lui, affichait 734 millions d'euros de CA dans l'Hexagone sur la même période, soit une part de marché proche de 20% quand celle de La Poste,
l'opérateur national français, reste majoritaire, relativise Espirito Santo.

Dans le pire des cas, pronostiquent les analystes, l'amende infligée à Royal Mail pourrait atteindre 160 millions de livres sterling (200 millions d'euros), contre 670 millions pour TNT Express.

A Amsterdam, l'action TNT Express recule de 3,1% à 6,3 euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI