Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Rolls-Royce : Un nouveau warning peu sanctionné

Rolls-Royce : Un nouveau warning peu sanctionné

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nouvelle déconvenue pour le motoriste britannique Rolls-Royce, qui a lancé un nouvel avertissement sur ses résultats 2015. Cependant, les investisseurs ne lui en tiennent guère rigueur. A la Bourse de Londres ce matin, l'action Rolls-Royce recule de 0,4% à 901 pence. Elle gagne 4,5% sur un mois.

L'an dernier en effet, le chiffre d'affaires sous-jacent du groupe (excluant la branche Energie, qui a été vendue) a reculé de 5% à 13,9 milliards de livres sterling. A changes constants, la baisse serait ramenée à 2%. En cause : notamment les 'reculs marqués' des ventes liées à la défense et au domaine aérospatial, les budgets étatiques en la matière étant orientés à la baisse, sans oublier celles de la branche Land & Sea.

Le résultat sous-jacent avant impôts a donc reculé de 4% à 1.620 millions de livres, pénalisé par la faiblesse de l'activité dans la défense et dans la division Land & Sea.

Le bénéfice net publié avant impôts a chuté de 96% à 67 millions de livres sterling en raison des effets négatifs liés aux ajustement des couvertures de changes, aux charges des systèmes de retraite, et des dépréciations.

Rolls-Royce rappelle qu'il a livré les premiers réacteurs Trent XWB qui équipent les avions long-courriers Airbus A350XWB. Le groupe est également devenu le motoriste exclusif du futur A330neo.

Le carnet de commandes, qui a terminé l'année à 73,7 milliards de livres (+ 3%), a ainsi atteint un nouveau record.

Le montant du dividende qui sera proposé à la prochaine AG sera relevé de 5% à 23,1 pence par action.

Le directeur général du groupe, John Rishton, estime que les objectifs 2014 ont été atteints, même si le chiffre d'affaires a baissé pour la première fois en une décennie en raison principalement de la défense. Son groupe a mis en place des mesures d'économies. M. Rishton estime que 'les fondamentaux de notre activité demeurent solides'.

Mais à court terme, le tableau est moins rose. Après avoir lancé un avertissement sur ses résultats à l'occasion de la publication des comptes du 3e trimestre, Rolls-Royce remet le couvert.

Depuis lors en effet, 'l'environnement extérieur s'est dégradé sur certains de nos principaux marchés', déplore la direction. La chute du pétrole a notamment pesé sur les commandes dans la branche Marine Offshore (moteurs de bateaux).

Certes, le chiffre d'affaires à données comparables pour l'année 2015 est toujours attendu entre 13,4 et 14,4 milliards de livres, soit entre - 3 et + 3% par rapport à celui de 2014.

En revanche, le résultat avant impôts, qui précédemment devait varier entre 0 et - 3% cette année, s'annonce désormais entre 1.400 et 1.550 millions de livres, soit des variations allant de - 4,3% à - 13,6%. Les restructurations en cours devraient commencer à faire sentir leurs effets au second semestre.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...