Bourse > Actualités > Informations sociétés > Rolls-Royce : Un nouveau warning peu sanctionné

Rolls-Royce : Un nouveau warning peu sanctionné

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nouvelle déconvenue pour le motoriste britannique Rolls-Royce, qui a lancé un nouvel avertissement sur ses résultats 2015. Cependant, les investisseurs ne lui en tiennent guère rigueur. A la Bourse de Londres ce matin, l'action Rolls-Royce recule de 0,4% à 901 pence. Elle gagne 4,5% sur un mois.

L'an dernier en effet, le chiffre d'affaires sous-jacent du groupe (excluant la branche Energie, qui a été vendue) a reculé de 5% à 13,9 milliards de livres sterling. A changes constants, la baisse serait ramenée à 2%. En cause : notamment les 'reculs marqués' des ventes liées à la défense et au domaine aérospatial, les budgets étatiques en la matière étant orientés à la baisse, sans oublier celles de la branche Land & Sea.

Le résultat sous-jacent avant impôts a donc reculé de 4% à 1.620 millions de livres, pénalisé par la faiblesse de l'activité dans la défense et dans la division Land & Sea.

Le bénéfice net publié avant impôts a chuté de 96% à 67 millions de livres sterling en raison des effets négatifs liés aux ajustement des couvertures de changes, aux charges des systèmes de retraite, et des dépréciations.

Rolls-Royce rappelle qu'il a livré les premiers réacteurs Trent XWB qui équipent les avions long-courriers Airbus A350XWB. Le groupe est également devenu le motoriste exclusif du futur A330neo.

Le carnet de commandes, qui a terminé l'année à 73,7 milliards de livres (+ 3%), a ainsi atteint un nouveau record.

Le montant du dividende qui sera proposé à la prochaine AG sera relevé de 5% à 23,1 pence par action.

Le directeur général du groupe, John Rishton, estime que les objectifs 2014 ont été atteints, même si le chiffre d'affaires a baissé pour la première fois en une décennie en raison principalement de la défense. Son groupe a mis en place des mesures d'économies. M. Rishton estime que 'les fondamentaux de notre activité demeurent solides'.

Mais à court terme, le tableau est moins rose. Après avoir lancé un avertissement sur ses résultats à l'occasion de la publication des comptes du 3e trimestre, Rolls-Royce remet le couvert.

Depuis lors en effet, 'l'environnement extérieur s'est dégradé sur certains de nos principaux marchés', déplore la direction. La chute du pétrole a notamment pesé sur les commandes dans la branche Marine Offshore (moteurs de bateaux).

Certes, le chiffre d'affaires à données comparables pour l'année 2015 est toujours attendu entre 13,4 et 14,4 milliards de livres, soit entre - 3 et + 3% par rapport à celui de 2014.

En revanche, le résultat avant impôts, qui précédemment devait varier entre 0 et - 3% cette année, s'annonce désormais entre 1.400 et 1.550 millions de livres, soit des variations allant de - 4,3% à - 13,6%. Les restructurations en cours devraient commencer à faire sentir leurs effets au second semestre.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI