Bourse > Actualités > Informations sociétés > Richemont : Warning lié franc suisse, faible sanction

Richemont : Warning lié franc suisse, faible sanction

tradingsat

(CercleFinance.com) - En prévision de ses comptes annuels 2014/2015 attendus le 22 mai prochain et conformément au droit boursier suisse, Richemont a lancé ce matin un avertissement lié aux conséquences de l'appréciation du franc suisse contre l'euro sur sa trésorerie nette. De ce fait, le résultat net de l'exercice s'annonce en baisse de plus du tiers. Cependant, Richemont a aussi pré-publié une évolution de ses ventes plutôt rassurante.

Ce matin, le titre réagit relativement peu à Zurich et ne perd que 1,6%, à 81,7 francs suisses. L'action Richemont se classe cependant lanterne rouge de l'indice SMI, en hausse de 0,5%.

Le groupe de luxe helvétique, qui comprend notamment le marques de joaillerie Cartier et Van Cleef & Arpels, avertit ce matin que ses bénéfices semestriels devraient s'inscrire en baisse publiée 'd'environ 36%'.

En cause : des pertes comptables sur des instruments financiers, notamment des produits monétaires et des dérivés. Elles seront sans impact sur la trésorerie. Mais étant donné le statut fiscal de ces pertes, le taux d'imposition du groupe devrait 'significativement augmenter'.

Le montant des pertes n'est pas précisée, mais les analystes d'Aurel BGC l'évaluent à 'plusieurs centaines de millions d'euros'.

Que s'est-il passé ? Richemont, groupe de luxe suisse qui tient ses comptes en euros, possède une importante trésorerie nette qui au 31 mars était toujours de 5,4 milliards d'euros. En janvier, la Banque nationale suisse a cessé de défendre, comme elle le faisait depuis trois ans afin de prévenir une hausse trop rapide de sa devise, la 'barre' des 1,20 franc l'euro. La devise helvétique s'est alors vivement appréciée face à l'euro, prenant environ 15% depuis le début de l'année.

Bien qu'ils soient tenus dans la monnaie unique européenne, les comptes de Richemont ont été touchés par ce mouvement de change. Une dépréciation sera donc enregistrée. En effet, comme l'explique Aurel BGC, la majeure partie de la trésorerie nette (environ quatre milliards d'euros à fin décembre, le solde étant tenu en francs suisses) était 'détenue par une entité en francs suisses sous la forme d'euro-denominated liquid bond fund''.

Et Aurel BGC de commenter : 'ces pertes n'ont pas d'impact sur les fonds propres car elles devraient s'annuler quand elles seront converties à nouveau en euros lors de la consolidation des comptes.”

Par ailleurs, Richemont indique qu'après l'opération de rapprochement annoncée entre sa filiale Net-A-Porter (NAP) et le groupe italien Yoox, le groupe considère sa participation dans NAP en tant qu'actif à céder. Les résultats correspondants seront donc portés sur une ligne 'activités abandonnées' des comptes semestriels, et les comptes antérieurs seront retraités en conséquence.

Enfin, et c'est le point le plus positif de la publication, Richemont fait le point sur son activité commerciale : au terme de son exercice 2014/2015, soit à fin mars dernier, ses ventes (en tenant compte de NAP) ont augmenté de 5% en données publiées et de 2% à devises constantes. En excluant NAP, ces taux seraient respectivement de 4% et de 1%.

A titre de comparaison, et avec NAP, au 3e trimestre 2014/2015, ces taux étaient de 4% et de 0%, et sur neuf mois de 3% et de 2%.

De son côté, le résultat opérationnel est attendu en hausse de 10%, ce qui comprend des plus-values de cession d'un immeuble aux Etats-Unis (226 millions d'euros, selon Aurel BGC).

Société Générale et Aurel BGC indiquent que les taux pré-publiés de progression des ventes sont supérieurs à leurs attentes. Ce qui présage d'un 4e trimestre 2013/2014 un peu plus positif que prévu, malgré un marché asiatique difficile et une base de comparaison défavorable.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI