Bourse > Actualités > Informations sociétés > Richemont : Recule à Zurich après son point d'activité

Richemont : Recule à Zurich après son point d'activité

tradingsat

(CercleFinance.com) - Richemont reculait sur le marché boursier suisse ce matin après que le groupe de luxe, spécialisé dans la joaillerie et l'horlogerie haut de gamme, ait publié son point d'activité intermédiaire. Sur les cinq premiers mois de son exercice 2013/2014, soit d'avril à août, ses ventes à devises constantes ont augmenté de 9%, un chiffre légèrement inférieur aux attentes du consensus de l'ordre de 10%. En raison d'un effet de changes très négatif, elles elles n'ont augmenté que de 4% en termes publiés. Le groupe indique aussi qu'en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), ses ventes ont baissé sur la période.

Sur le marché boursier de Zurich ce matin, l'action Richemont recule de près de 3% à 90,7 francs suisses.

Rappelons qu'au terme de l'exercice 2012/2013 clos le 31 mars dernier, et à changes constants, les ventes avaient progressé de 9% également, chiffre qui avait atteint 12% en avril, premier mois de l'exercice en cours. Les devises de nombre de pays émergents ainsi que le yen japonais ont enregistré des décrues marquées ces derniers mois.

En ce début d'exercice 2013/2014, et toujours à changes comparables, Richemont fait état d'une croissance des ventes de 17% dans la région Amériques, grâce notamment la branche Joaillerie (majoritaire en CA, et la plus rentable), et de 10% en Europe-Moyen Orient. L'activité dans cette dernière zone a été soutenue par les achats des touristes étrangers, indique Richemont.

En revanche, en Extrême Orient, soit 50% des ventes lors du précédent exercice, la tendance est bien moins favorable : la zone Asie-Pacifique (qui exclut l'archipel nippon) ne progresse que de 4% (+ 1% en publié). Le Japon affiche certes lui aussi une forte croissance de 17% à changes constants, mais en raison de la baisse du yen ce taux basculé dans le rouge (- 8%) en données publiées.

En Chine, si les ventes ont affiché 'une belle croissance' dans les régions autonomes chinoises de Hong Kong et de Macao, elles à l'inverse ont reculé dans la partie continentale du pays, 'ce qui reflète principalement la prudence des consommateurs après plusieurs années d'expansion'.

Par canal de distribution, les ventes en direct (53,6% du CA en 2012/2013), plus profitables, progressent toujours plus vite (+ 11% à changes constants) que celles réalisées via des tiers (+ 7%).

Par activité, si l'horlogerie (dite 'Specialist Watchmakers' ; 27,1% du CA 2012/2013) prend 13%, la joaillerie (51,3% du CA sur la même période, avec des marques comme Cartier et Van Cleef & Arpels) n'a pris que 8%, la marque Montblanc restant neutre.

'L'Asie reste un marché difficile', commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

Chez Bryan Garnier, on évoque 'une légère déception' du côté des ventes à devises constantes, tout en soulignant l'impact négatif des changes sur les ventes publiées.

Malgré tout, ajoute Bryan Garnier, si les ventes à changes constants n'ont progressé que de 4% en Asie-Pacifique (hors Japon), lors de la période courant de janvier à mars (le 4e trimestre 2012/2013 de Richemont), ce taux n'était que de 2%, rappellent-ils.

Les analystes soulignent aussi la performance de la division Horlogerie de Richemont, centrée sur le très haut de gammes (marques Baume & Mercier, Jaeger-LeCoultre, Piaget...) alors que parallèlement, 'les ventes horlogères suisses demeuraient pratiquement stables'. Même si la performance de la Joaillerie du T4 (+ 8%) reste identique sur les cinq premiers mois du nouvel exercice.

Rappelons enfin que l'AG de Richemont se tient ce même jour et que les actionnaires auront notamment à se prononcer sur un dividende 2012/2013 d'un franc suisse, contre 0,45 franc un an plus tôt.

Comme il l'a déjà annoncé, le PDG du groupe et principal actionnaire, Johann Rupert, a à cette occasion l'intention de prendre un an de congé sabbatique. Pendant son absence, c'est Yves-André Istel, le vice-président, qui assurera l'intérim à la tête du conseil.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI