Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Richemont : Non, Net-A-Porter n'est pas à vendre !

Richemont : Non, Net-A-Porter n'est pas à vendre !

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe de luxe suisse Richemont, qui semble plancher sur la rationalisation de son portefeuille de marques, a démenti hier les informations selon lesquelles Net-A-Porter, sa filiale de distribution en ligne de prêt-à-porter 'haut de gamme', faisait partie du lot.

Certes, 'Richemont a depuis longtemps pour politique de ne pas commenter les rumeurs de marché. Exceptionnellement dans le cas présent, Richemont souhaite être clair : The Net-A-Porter Group n'est pas à vendre', indique un communiqué aussi ferme que laconique.

Les rumeurs provenaient de la presse italienne, notamment du journal Il Sole 24 Ore. Le 9 octobre d'ailleurs, le groupe italien spécialisé dans les boutiques de luxe en ligne, Yoox, avait déjà démenti toute discussion à propos d'une éventuelle fusion avec Pret-A-Porter.

Il n'en reste pas moins qu'une “revue de détail” des marques les moins performantes semble bien en cours chez Richemont. Nombreuses sont les sources qui, récemment, indiquaient que le groupe cherche notamment à se défaire de la bagagerie Lancel, qui serait jugée trop “franco-française” et est aussi régulièrement déficitaire.

Les analystes de la banque privée suisse Bordier & Cie rapportaient aussi, dans leur Monday Report daté du 16 septembre dernier, que d'autres marques étaient potentiellement sur la sellette en citant Dunhill, Baume & Mercier et Montblanc.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...