Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Retour aux bénéfices en 2009

mercredi 24 mars 2010 à 08h58
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Les comptes de Sequana sont repassés dans le vert en 2009, année où son résultat net part du groupe a atteint 20 millions d'euros (0,41 euro par action), à comparer avec une perte publiée de 428 millions (- 8,70 euros par titre) l'année précédente. Supprimé en 2008, le groupe versera de nouveau un dividende au titre de 2009 de 0,35 euro.

Le fabricant et distributeur de papier a vu ses ventes annuelles se contracter de 15,6% à 4,1 milliards d'euros. En hausse de 7,5% 137 millions d'euros, son résultat d'exploitation courant a permis à la marge correspondante de passer en un an de 2,6 à 3,4%. Pascal Lebard, directeur général de Sequana, a notamment déclaré que 'notre base de coûts opérationnels a été réduite de 93 millions d'euros en 2009, soit 161 millions d'euros sur 2 ans'.

Le groupe précise que grâce à sa génération de cash, il a pu réduire sa dette nette consolidée de 140 millions à 651 millions, ramenant le gearing de 113 à 88%.

'La cession des actifs non stratégiques (Antonin Rodet, Antalis Produits Promotionnels), des activités déficitaires (Décor Asie, Autocopiants) et du risque Fox River a été finalisée dans les conditions initialement envisagées', indique le groupe à propos de son recentrage. Il précise que son résultat net courant s'établit à 73 millions d'euros, soit une amélioration de 9 millions d'euros par rapport à 2008 pro forma (+ 14,5 %).

Pour 2010, Sequana table sur une demande aussi 'relativement atone' qu'en 2009. Il entend néanmoins renforcer le leadership de sa filiale Antalis dans la distribution d'emballages en Europe, et améliorer la marge opérationnelle de cette entité. Du côté d'Arjowiggins, le groupe indique que 'les premiers mois de 2010 confirment la reprise de la demande, en partie technique, dans la totalité des segments de spécialité' de cette filiale. Tablant sur une hausse 'très brutale' du prix de la pâte à papier, Arjowiggins continuera d'augmenter ses prix, comme tel est déjà le cas depuis le début de l'année, afin de préserver ses marges.

Au final, cette année devrait se solder par une réduction de la dette et des coûts, ainsi qu'une marge opérationnelle supérieure à celle de 2009.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +27.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat