Bourse > Actualités > Informations sociétés > Résultats solides pour Rio Tinto, rachats d'actions en vue

Résultats solides pour Rio Tinto, rachats d'actions en vue

Résultats solides pour Rio Tinto, rachats d'actions en vueRésultats solides pour Rio Tinto, rachats d'actions en vue

MELBOURNE (Reuters) - Rio Tinto a publié jeudi un bénéfice semestriel en hausse de 21%, un résultat supérieur aux attentes qui alimente l'espoir de nouvelles distributions de liquidités aux actionnaires l'an prochain.

Le géant minier anglo-australien a réduit plus vite que prévu ses coûts et ses dépenses d'investissement tout en augmentant de 20% ses livraisons de minerai de fer, ce qui lui a permis de compenser une chute de 29% des cours de ce minerai depuis le début de l'année.

Des flux de trésorerie solides lui ont ainsi permis de ramener son endettement net à 16,1 milliards de dollars (12,0 milliards d'euros), un niveau qui correspond à l'objectif qu'il souhaitait atteindre avant d'envisager de nouvelles distributions aux actionnaires.

Ceux-ci peuvent donc espérer des rachats d'actions à partir de février, après l'annonce des résultats annuels.

"Le conseil d'administration dispose d'assez bonnes marges de manoeuvre pour annoncer de bonnes nouvelles début 2015", a déclaré à des journalistes le directeur financier Chris Lynch, ajoutant que le groupe n'était désormais plus sous pression pour réduire sa dette.

A la Bourse de Londres, l'action Rio Tinto gagnait 2,14% en début de séance à 34,63 livres, l'une des plus fortes hausses de l'indice FTSE-100, qui cédait alors 0,2%.

L'action affichait à la clôture de mercredi un recul de 2,8% depuis le 1er janvier, alors que l'indice minier S&P/ASX 300 était en légère hausse.

Le groupe s'est déclaré confiant dans ses perspectives à long terme mais il a averti que le marché du cuivre était désormais excédentaire avec l'entrée en production de nouveaux gisements.

PROFITS EN HAUSSE POUR LE FER, LE CUIVRE ET L'ALUMINIUM

Parallèlement, il prévoit une diminution de 125 millions de tonnes de l'offre mondiale de minerai de fer à coûts de production élevés cette année, avec la réduction de la production de gisements chinois à faible rendement et de producteurs d'autres pays plus petits.

"Les perspectives sont donc bonnes (...) et nous sommes bien placés", a déclaré le directeur général Sam Walsh.

Le bénéfice courant du groupe a progressé à 5,116 milliards de dollars au premier semestre contre 4,229 milliards sur la même période l'an dernier. Sept analystes financiers interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice courant semestriel de 4,78 milliards.

Les bénéfices des activités de minerai de fer, qui ont contribué au bénéfice global à hauteur de 92%, ont progressé de 10% à 4,68 milliards de dollars et ceux du cuivre ont bondi de 71% à 594 millions. La division aluminium, depuis longtemps en difficulté, a vu ses profits augmenter de 74% à 373 millions.

Comme attendu, Rio Tinto distribuera un acompte sur dividende de 0,96 dollar.

La semaine dernière, le groupe a conclu son désengagement du charbon au Mozambique, un investissement catastrophique puisqu'il a vendu pour seulement 50 millions de dollars sa filiale Riverdale, acquise pour 3,7 milliards en 2011.

(Murali Anantharaman, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...