Bourse > Actualités > Informations sociétés > Résultats 2010/2011 supérieurs aux attentes

Résultats 2010/2011 supérieurs aux attentes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de son exercice 2010/2011 clos le 30 juin dernier, BHP Billiton a dégagé un bénéfice net attribuable à ses actionnaires de 23,65 milliards de dollars (soit 4,29 dollars par action), en hausse de 85,9%. Hors éléments exceptionnels, le résultat décolle toujours de 73,9% à 21,68 milliards de dollars (3,93 dollars par action). Le géant minier australo-britannique, qui dépasse de l'ordre de 4% les attentes moyennes du marché, souligne ses records de production pour quatre matières premières dont le minerai de fer, de résultats et de cash flow opérationnel.

En Bourse de Londres ce matin, l'action BHP Billiton grappille 0,2% à 1.893 pence quand l'indice FTSE recule de 0,1%.

En conséquence, le groupe a relevé son dividende global de 16,1% à 1,01 dollar par action, le second coupon intermédiaire étant porté à 0,55 dollar (+22%).

Sur la période, le résultat opérationnel avant impôts, charge d'intérêts, dette et amortissement (EBITDA) sous-jacent a crû de 51,3% à 37,09 milliards de dollars, alors que le chiffre d'affaires ne prenait 'que' 35,9% à 71,74 milliards.

En conséquence, la marge d'EBITDA sous-jacente est passée de 46,4% à 51,7% d'un exercice sur l'autre. Du côté du résultat exploitation (EBIT), en hausse de 62,2% à 31,98 milliards, la marge passe de 37,3% à 44,6%.

Le cash flow opérationnel net généré par le groupe a décollé sur la période de 78,1% à 30,08 milliards de dollars.

“Une demande solide, des tensions sur les coûts à l'échelle du secteur et des contraintes persistantes sur l'offre ont continué de soutenir les fondamentaux de la plupart des matières premières extraites par BHP Billiton” durant l'année, indique le groupe.

Le groupe doit cependant compter avec les hausses du coût du travail et des matières premières utilisées pour l'extraction, comme l'acier, ainsi que des effets de changes négatifs liés au dollar qui ont grevé sont EBIT de 3,2 milliards de dollars.

En guise de perspectives, BHP Billiton se dit confiant sur les perspectives de l'économie mondiale à moyen terme “en dépit des difficultés de court terme”. “Durant la dernière décennie, les économies émergentes ont davantage contribué à la croissance globale que les régions industrialisées. Nous nous attendons à ce que la part de la croissance générée par les émergents ne s'accroisse, à mesure que leur urbanisation et leur industrialisation se poursuivront”.

En conséquence, la demande de matières premières devrait être “robuste” à court et moyen terme, et elle pourrait réserver de bonnes surprises si les pays industrialisés menaient des politiques de soutien à leur croissance. A long terme, des ressources minières aux coûts de production plus élevés devront être exploitées, ce qui soutiendra tant leur prix sur le marché que les marges des producteurs.

Cela étant, la hausse de la demande de l'industrie sidérurgique chinoise, comme le minerai de fer et le charbon à coke, “devrait décélérer à long terme” parallèlement à la normalisation de la croissance du pays.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI