Bourse > Actualités > Informations sociétés > Résiste bien au s1, en tête de l'indice smi

Résiste bien au s1, en tête de l'indice smi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mieux que prévu ! Nestlé a terminé le 1er semestre (S1) de son exercice 2012 sur un résultat net part de groupe de en hausse de 8,9% à 5,1 milliards de francs suisses (1,60 franc dilué par action). A 1,63 franc, le bénéfice par action récurrent augmente de 12,9% à changes constants. La marge opérationnelle s'annonce supérieure au 2nd semestre en raison notamment d'une détente attendue des prix des matières premières. Les prévisions au titre de l'ensemble de l'année 2012 ont donc de nouveau été confirmées.

En Bourse de Zurich ce matin, le titre Nestlé prend 2% à 60,8 francs suisses, tenant ainsi la tête des plus fortes hausses de l'indice helvète SMI qui ne prend que 0,5%.

Sur le semestre, le chiffre d'affaires du géant agroalimentaire helvétique basé à Vevey a augmenté de 6,6% en termes organiques à 44,1 milliards de francs suisses, dont 2,9 points de croissance interne et 3,7 points de hausses tarifaires. Rappelons qu'au 1er trimestre, la croissance comparable était de 7,2%, dont 2,8 points de croissance interne réelle et 4,4% de hausses des prix.

Les attentes moyennes du marché étant inférieures à ces chiffres, tant en terme de croissance organique (vers 6,2%) que de bénéfice net (sous cinq milliards de francs).

De janvier à juin, en termes organiques, la croissance a atteint 12,9% dans les marchés émergents et 2,6% dans les pays matures. Par région, la progression organique des ventes a été de 6,4% dans les Amériques, de 2,6% en Europe et de 12,6% en Asie, Océanie et Afrique.

Du côté du compte d'exploitation, le résultat opérationnel a augmenté de 6,3% à 6,6 milliards de francs. La marge correspondante se tasse donc légèrement de 15,15 à 14,96% 'conformément à nos prévisions selon lesquelles notre marge serait plus élevée au second semestre', rappelle le groupe.

Par région, on notera une baisse de la marge opérationnelle courante de 100 points de base en Europe, à 15,4% et de 60 points en Asie/Océanie/Afrique à 18,9%, mais une légère hausse de 10 points dans la région Amériques, à 17,4%.

Par produits, la Confiserie voit sa marge dérape le plus fortement de 210 points de base à 14%. Les Eaux, activité la moins profitable, voient la leur se redresser le plus fortement (+ 130 points de base) à 9,9%. Les Boissons liquides et en poudre (23,7%, - 60 points) et les Produits pour animaux de compagnie (20,7%, + 70 points) comptent toujours parmi les gammes les plus rentables. La branche Nestlé Nutrition affiche ainsi une marge de 20,6%, en légère baisse de 50 points.

'Comme prévu, la pression des coûts des matières premières a causé une augmentation des coûts des produits vendus de 50 points de base. Ceci a été compensé par les économies engendrées par Nestlé Continuous Excellence', indique le groupe. Dans le détail, les coûts de distribution ont baissé de 30 points de base et ceux liés au marketing et aux tâches administratives de 20 points.

Le patron du groupe, Paul Bulcke, a déclaré que “nous inaugurons en permanence de nouveaux canaux de distribution pour atteindre les consommateurs émergents et utilisons les nouveaux médias pour augmenter notre engagement direct avec les consommateurs et notre retour sur investissement dans nos marques. Cette approche a produit de la croissance profitable dans les marchés émergents comme dans les marchés développés”.

En guise de perspectives, Nestlé estime que l'environnement commercial “exigeant” sera toujours de rigueur au 2nd semestre dans les pays développés. Cependant, “les actions et les initiatives que nous avons prises, combinées à une pression des coûts des matières premières probablement atténuée au 2nd semestre, nous permettent de confirmer nos prévisions pour l'ensemble de l'année”, estime le groupe.

La direction entend donc toujours afficher, en 2012, une croissance organique de 5 à 6% doublée d'une amélioration de la marge et du bénéfice par action (à changes constants).

Rappelons que consensus table ce matin, au titre de l'ensemble de l'année 2012, sur un bénéfice par action Nestlé de 3,32 francs. Nestlé avait terminé en 2011 sur un bénéfice par action récurrent de 3,08 francs et une marge opérationnelle courante de 15% (+ 60 points de base).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI