Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

près de 13 mds$ de bénéfices annuels

mercredi 25 août 2010 à 09h33
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Au titre de son exercice 2009-2010 clos fin juin, BHP Billiton publie ce matin un résultat net attribuable aux actionnaires de 12,72 milliards de dollars (2,24 dollars par action) contre 5,88 milliards (1,06 dollar) un an plus tôt. Hors exceptionnels, la hausse des bénéfices passe de +116,5% à +16,3%. Engagé dans une OPA sur Potash Corp à près de 39 milliards de dollars, le groupe se montre prudent quant à ses perspectives de court terme en raison du ralentissement conjoncturel mondial.

“Le groupe a enregistré des ventes-record de minerai de fer, de charbon métallurgique et de pétrole tout en contrôlant étroitement ses coûts en devises locales”, indique le communiqué.

Le géant minier autralo-britannique souligne l'amélioration de 10% de son EBITDA sous-jacent, qui atteint 24,51 milliards de dollars. La marge d'exploitation sous-jacente frôle les 41% et le cash flow opérationnel dégagé atteint 17,92 milliards de dollars. L'endettement net du groupe a chuté à 6%.

BHP Billiton ajoute que le dividende global 2009-2010 qu'il détachera est augmenté de 6,1% à 0,87 dollar, un second coupon intermédiaire de 0,45 dollar étant attendu.

Rappelons que le groupe s'est engagé, le 18 août, dans une OPA hostile à 130 dollars par titre (38,6 milliards de dollars environ) sur le canadien Potash Corporation, numéro 1 mondial des engrais. Potash se cherche des “chevaliers blancs” et le cours de son action a terminé hier soir à 149 dollars. La presse canadienne évoquait hier une éventuelle contre-offre de la part de Rio Tinto, grand rival avec le brésilien Vale - qui a jetté l'éponge dans ce dossier pour le moment - de BHP Billiton.

En guise de prévision, BHP Billiton se montre prudent sur les perspectives à court terme de l'économie mondiale. Si les pays émergents restent dynamiques, le groupe estime que la croissance du PIB chinois, qui avait dépassé les 10% en début d'année, devrait se normaliser vers 8% lors du 1er semestre 2011. Et les pays développés restent dominés par la fin des programmes de relance, les questions fiscales et de dette souveraine, ce qui promet une croissance faible alors que le restockage s'est achevé.

Du côté des matières premières, si la demande de cuivre reste forte, celle d'autres matières premières se tasse. En effet, la production globale d'acier a dépassé la demande réelle aucours du 2ème trimestre, affirme le groupe, mais les fondamentaux du minerai de fer restent solides. BHP Billiton ne change pas sa prévision d'une forte hausse de la demande des matières premières qu'il produit à long terme.

Vers 1.800 pence ce matin en Bourse de Londres, l'action BHP cède moins de 0,5%.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.10 % vs +11.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat