Bourse > Actualités > Informations sociétés > Prend 5%, l'amélioration des marges saluée

Prend 5%, l'amélioration des marges saluée

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Kingfisher progressait de 5,3% en Bourse de Londres à 257 pence après avoir publié ses résultats préliminaires de l'exercice 2010/2011 clos fin janvier. En dépit de ventes stables, le groupe est parvenu à redresser ses marges de l'ordre de 1%, et son dividende a été relevé de 28,5% à 7,07 pence. Dans les deux cas, les attentes moyennes des investisseurs ont été dépassées.

L'an dernier, ce distributeur britannique de matériel de bricolage aux enseignes B&Q, ScrewFix, Castorama ou Brico Dépôt a vu ses ventes se contracter de 0,5% à 10.450 millions de livres, soit - 0,9% à données comparables.

En revanche, son 'résultat de distribution' a progressé de 22,5% à 762 millions de livres, soit une marge correspondante améliorée de 6,3 à 7,3% des ventes.

Enfin, le résultat net a progressé de 27,5% à 491 millions de livres, soit un bénéfice par action de 21 pence par titre supérieur de 2 pence environ à la prévision moyenne du marché. Le dividende global pour 2010/2011 est relevé de 28,5% à 7,07 pence.

Kingfisher souligne la hausse de 12% du résultat de distribution en France (40% du CA, marge de 8,3%) à 348 millions de livres sur fond d'amélioration des volumes comme du mix produits.

L'Hexagone est le premier contributeur aux marges du groupe avant les îles britanniques (41,6% du CA) : quoiqu'en hausse comparable de 11,8% à 243 millions de livres, le résultat de distribution de cette région ne correspond qu'à une marge de 5,6%.

Enfin, la présence de Kingsfisher à l'International (18,3% du CA, notamment dans les émergents) a enregistré une progression de plus de 30% de son résultat de contribution qui, à 171 millions, correspond au taux de marge le plus élevé : 8,9%.

Du côté du bilan, le groupe est passé l'an dernier en situation de trésorerie nette positive à hauteur de 14 millions de livres, à comparer avec une dette nette de 250 millions un an plus tôt.

Le directeur général du groupe, Ian Cheshire, a déclaré qu''en dépit de ventes économiques contraires ces dernières années, nos activités sont maintenant plus solides', ce que traduit la hausse du dividende.

Le groupe signale que son programme de performance baptisé ('Delivering Value') a continué d'être déployé au 2nd semestre. Ce plan met notamment l'accent sur le conseil à la vente et sur l'efficacité opérationnelle, ce qui a manifestement contribué à l'amélioration de la rentabilité du groupe l'an dernier.

Ian Cheshire indique que 'Delivering Value' entrera dans une seconde phase au début de l'année 2012.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI