Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Nestlé : En retrait après ses ventes du 1er trimestre

Nestlé : En retrait après ses ventes du 1er trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de son 1er trimestre 2013, Nestlé a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 5,4% à 21,9 milliards de francs suisse. Dans le détail, la croissance organique atteint 4,3%, dont 2,3% de 'croissance interne réelle' (grosso modo, la hausse des volumes) et 2% d'augmentations tarifaires. Les prévisions ont été confirmées : la croissance organique est toujours attendue entre 5 et 6% en 2013, avec une amélioration de la marge opérationnelle et du bénéfice par action.

En Bourse de Zurich ce matin, l'action Nestlé recule de 1,9% à 63,1 francs, quand l'indice SMI ne perd que 0,2%.

Rappelons qu'en 2012, le géant agroalimentaire suisse basé à Vevey avait enregistré une croissance organique de ses ventes de 5,9%, avec une croissance interne réelle de 3,1% et des hausses de prix de 2,8%.

Au 1er trimestre 2012, la croissance organique de Nestlé était de 7,2%.

Hier dans une note de recherche, UBS indiquait que le consensus pour le 1er trimestre 2013 se situait à 4,6% pour la croissance organique. Ce matin, Aurel BGC rappelait de son côté que le consensus tablait sur une croissance interne réelle de l'ordre de 3,3 à 3,5%.

Comme nombre de leurs confrères, les analystes parisiens d'Aurel BGC se montrent circonspects : 'les chiffres sont moins flatteurs que ceux de Danone. L'objectif 2013 d'une hausse de 5 à 6% de la croissance organique sera sans doute dur à tenir si l'Europe n'accélère pas au 2ème semestre'.

Le patron opérationnel du groupe, Paul Bulcke, a déclaré que 'le début de l'année reflète la prudence que nous avons exprimée en février. Nous nous attendons toujours à une certaine volatilité tout au long de 2013, mais reconfirmons notre prévision à tenir nos engagements pour l'ensemble de l'année'.

En Europe, Nestlé estime avoir fait mieux que son marché malgré une faible confiance des consommateurs. 'Nous constatons des progrès dans nos activités en Amérique du Nord et nous nous attendons à une plus forte dynamique dans les marchés émergents clés', a ajouté Paul Bulcke.

Par grande région, la progression des ventes à périmètre et changes constants a été au 1er trimestre de 5,1% dans les Amériques, de 1% en Europe et de 6,1% dans la zone Asie-Océanie-Afrique. Sans surprise, la croissance des ventes dans les pays émergents (+ 8,4%) a surclassé celles des marchés matures (+ 0,9%).


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...