Bourse > Actualités > Informations sociétés > Nestlé : Croissance organique toujours tirée par les prix

Nestlé : Croissance organique toujours tirée par les prix

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nestlé a fait le point ce matin sur ses ventes du premier trimestre 2015 : à 20,9 milliards de francs, elles ressortent en croissance à périmètre et changes comparables de 4,4%, contre 4,5% en 2014. Toujours tiré par la hausse des prix plus que par celle des volumes, ce chiffre est cependant légèrement supérieur aux attentes et à la Bourse de Zurich, l'action Nestlé prend 0,4% à 76,9 francs suisses.

La direction du géant agroalimentaire suisse a en outre confirmé ses prévisions pour l'ensemble de 2015, à savoir 'une croissance organique autour de 5% avec une amélioration des marges, du bénéfice récurrent par action à taux de change constants et de la rentabilité du capital.'

Dans le détail, la croissance organique des ventes trimestrielles se décompose entre 1,9 point de croissance interne réelle, soit moins qu'en 2014 (2,3 points), et 2,5 points de hausses de prix.

Par grande zone, l'activité de Nestlé a données comparables s'est sans surprise montrée plus dynamique dans les pays émergents (+ 6,7%) que dans les régions industrialisées (+ 2,5%).

Bien évidemment, en raison de l'appréciation du franc suisse depuis le début de l'année, l'effet de changes a été négatif à hauteur de 4,5%. Les acquisitions ayant apporté 0,6% de croissance les ventes publiées ne progressent in fine que de 0,5%.

Le patron opérationnel du groupe, Paul Bulcke, juge ces chiffres conformes à ses prévisions. 'Nous avons réalisé de bonnes performances en ce qui concerne la zone Europe, Moyen Orient et Afrique du Nord (EMENA), Nestlé Waters et les Autres activités. Nous avons poursuivi nos efforts pour restaurer la dynamique dans la zone Asie, Océanie et Afrique subsaharienne (AOA) et en Amérique du Nord et nous nous attendons à ce que ces initiatives gagnent de l'élan tout au long de l'année”, a déclaré l'administrateur délégué du groupe.

“Comme Unilever hier, Nestlé publie une croissance organique supérieure aux attentes, mais contrairement au néerlandais, le suisse doit cette performance à l'effet prix (+2,5% contre +2,1% attendus) alors que la croissance des volumes est un peu juste (+1,9% contre +2,3% attendus)”, commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI