Bourse > Actualités > Informations sociétés > Nestlé : A bien tenté de racheter Ferrero, selon le FT

Nestlé : A bien tenté de racheter Ferrero, selon le FT

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le Financial Times (FT) corrobore ce matin les informations parues la veille dans La Repubblica : selon le quotidien britannique des affaires, Nestlé a, ces deux derniers mois et à plusieurs reprises, approché l'italien Ferrero fort de de marques comme Nutella, Kinder ou Mon Cheri, en vue de le racheter en totalité ou en partie. Sans succès.

Pour mémoire, le journal italien La Repubblica de la veille rapportait que le géant agroalimentaire suisse Nestlé avait fait une offre sur le confiseur italien. Nestlé n'avait pas réagi puis Giovanni Ferrero, directeur général du groupe familial du même nom, avait démenti “catégoriquement” que sa société ait fait l'objet d'une offre de rachat “de la part d'un acteur du secteur de la confiserie”. Il avait aussi déclaré que “Ferrero n'est à vendre pour personne”.

Et pourtant, indique le FT citant un banquier d'affaires, “Nestlé a essayé, mais Ferrero ressemble à une forteresse. Les discussions n'ont pas dépassé le stade préliminaire”.

Paul Bulcke, le patron de Nestlé, a confirmé au journal qu'il entendait d'une manière générale développer sa branche Confiserie, sans donner davantage de détails.

Selon le FT, Ferrero détient 8% du marché de la confiserie, contre 12% pour Nestlé. L'alliance éventuelle de ces deux grands noms damerait ainsi le pion à des géants américains comme Mars ou Mondelez.

Depuis sa fondation, ajoute le journal, Ferrero est viscéralement opposé aux rapprochements. “Le groupe est bien connu pour n'avoir jamais réalisé aucune acquisition d'envergure malgré une solide génération de trésorerie”, indique encore le FT.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI