Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Western Digital prêt à un compromis sur les puces de Toshiba

Marché : Western Digital prêt à un compromis sur les puces de Toshiba

Marché : Western Digital prêt à retirer son offre sur les puces de ToshibaMarché : Western Digital prêt à retirer son offre sur les puces de Toshiba

par Kentaro Hamada et Makiko Yamazaki

TOKYO (Reuters) - Western Digital est prêt à se retirer du consortium proposant d'acheter la division de mémoires de Toshiba en échange d'une position renforcée dans sa coentreprise avec le groupe japonais, ont rapporté mardi deux sources proches du dossier.

Le conglomérat nippon, en difficulté financière, s'efforce de vendre cette activité rentable pour couvrir ses pertes liées à Westinghouse, sa filiale nucléaire américaine qui a déposé son bilan.

Un consortium dans lequel figure Western Digital aux côtés du fonds de capital investissement KKR et d'un fonds adossé à l'Etat japonais a proposé environ 1.900 milliards de yens (14,63 milliards d'euros) pour la division mémoires de Toshiba, selon des sources.

Les négociations butent toutefois sur une série de difficultés, notamment sur l'ampleur de la participation de Western Digital que Toshiba souhaite limiter pour éviter un examen prolongé de l'opération par les autorités de la concurrence, ont dit des sources.

Toshiba et Western Digital, qui exploitent conjointement une importante usine au Japon, sont respectivement les deuxième et troisième fabricants mondiaux de mémoires NAND derrière le sud-coréen Samsung Electronics.

Pour faciliter une transaction, Western Digital a proposé à Toshiba de se retirer du consortium, ont dit ces sources.

En échange, le groupe américain souhaite renforcer sa position dans leur coentreprise exploitant l'usine au Japon, ont-elles ajouté. Il demande par exemple à Toshiba de s'engager sur un investissement conjoint dans une nouvelle ligne de production, a dit l'une des sources.

Le conseil d'administration de Toshiba doit se réunir mercredi pour examiner la situation et l'avenir de la participation de Western Digital fera l'objet de discussions ultérieures entre membres du consortium, ont dit les sources.

La situation a été compliquée par une initiative du fonds de capital investissement Bain Capital, qui a soumis une offre concurrente de dernière minute de 2.000 milliards de yens à laquelle il est parvenu à associer Apple.

Toshiba accorde néanmoins toujours la priorité à ses discussions avec le consortium dans lequel figure Western Digital, selon les sources.

Une porte-parole de Western Digital a dit ne pas être en mesure de s'exprimer sur le sujet dans l'immédiat tandis que Toshiba s'est refusé à entrer dans les détails de ces discussions.

(Catherine Mallebay-Vacqueur et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...