Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : UBS profite à plein du dynamisme de sa clientèle fortunée

mardi 26 janvier 2021 à 09h01
Marché : UBS profite à plein du dynamisme de sa clientèle fortunée

par Brenna Hughes Neghaiwi

ZURICH (Reuters) - UBS a annoncé mardi un bond de 137% de son bénéfice net au quatrième trimestre, le dynamisme de l'activité de sa clientèle aisée ayant permis au numéro un mondial de la gestion de fortune de terminer 2020 sur les chapeaux de roue.

La banque suisse a réalisé au cours des trois derniers mois de l'année un bénéfice net de 1,708 milliard de dollars (1,41 milliard d'euros) largement supérieur aux 966 millions du consensus des analystes établi par elle-même.

"Nos excellents résultats en 2020 démontrent clairement la véritable force de notre équipe", a déclaré son directeur général Ralph Hamers.

Cet ancien directeur général d'ING, a succédé en novembre à Sergio Ermotti à la tête d'UBS.

Le dynamisme du crédit et du trading pour sa clientèle fortunée, associé à un bond de l'activité de banque d'investissement, a permis à la première banque suisse de faire gonfler son bénéfice de 54% sur l'ensemble de l'année.

Elle a déclaré que son conseil d'administration avait l'intention de proposer un dividende de 0,37 dollar par action. Elle prévoit aussi de racheter quelque 1,1 milliard de dollars d'actions ce trimestre.

UBS va lancer un nouveau programme de rachats d'actions sur trois ans d'un montant maximal de 4 milliards de francs suisses (3,71 milliards d'euros), tout en menant à son terme le programme existant.

UN MODÈLE PAYANT

La banque tire la plus grande partie de ses bénéfices de son activité de conseil et de gestion auprès des grandes fortunes du monde entier, tout en conservant des activités de banque d'investissement et de gestion d'actifs de moindre envergure.

Elle n'exerce des activités de banque de détail et de financement que sur son marché national.

Ce modèle d'entreprise s'est avéré payant en 2020, avec un profil moins risqué en termes de crédit sur fond de crise économique mondiale provoquée par la pandémie de COVID-19.

Au quatrième trimestre, son activité de gestion de fortune a vu son bénéfice augmenter de 22%, la croissance du crédit et le niveau toujours élevé des transactions ayant permis d'amortir l'impact de la persistance de taux d'intérêt très bas.

La banque a attiré pour 21,1 milliards de dollars d'actifs auprès de ses clients fortunés, ce qui a permis à la division de porter ses actifs investis à 3.000 milliards de dollars.

La banque d'investissement, quant à elle, a vu son bénéfice imposable bondir à 529 millions de dollars alors qu'elle avait subi une perte au quatrième trimestre 2019.

Les banques du monde entier ont été confrontées à l'impact inégal de la pandémie de COVID-19, l'envolée des marchés d'actions ayant stimulé les activités de trading tandis que les confinements de population éprouvaient durement les économies nationales.

Les banques d'investissements de Wall Street ont publié ce mois-ci des résultats exceptionnels mais les banques axées sur le détail, dont Bank of America, ont vu leurs bénéfices baisser.

(Version française Kate Entringer, édité par Bertrand Boucey et Patrick Vignal)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +18.75 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat