Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : SFR perd son patron des télécoms, Alain Weill prend du galon

Marché : SFR perd son patron des télécoms, Alain Weill prend du galon

Marché : SFR perd son patron des télécoms, Alain Weill prend du galonMarché : SFR perd son patron des télécoms, Alain Weill prend du galon

PARIS (Reuters) - SFR a officialisé lundi le départ de son directeur général délégué chargé des activités télécoms Michel Paulin, moins d'un an et demi après son arrivée au sein de l'opérateur qui a connu une succession de dirigeants depuis 2012.

Michel Paulin quitte la filiale d'Altice pour "raisons personnelles", indique la société dans un communiqué, sans fournir plus de précisions.

L'opérateur, à la tête duquel se sont succédés cinq dirigeants en cinq ans, perd un homme clef alors que le traitement de choc appliqué à la société née du rachat de SFR par Numericable fin 2014 tarde à produire ses effets.

Depuis son arrivée au printemps 2016, cet ancien d'Orange s'était employé à rétablir la qualité du réseau, mise à mal par une longue période de sous-investissement, tout en restructurant au pas de course la distribution puis l'ensemble des effectifs, réduits de 5.000 postes.

Si SFR a depuis largement refait son retard dans le déploiement du très haut débit mobile 4G, il peine encore à enrayer les départs de ses abonnés, en particulier dans le fixe, en dépit des lourds investissements consentis pour enrichir les offres en contenus attractifs.

Le départ de Michel Paulin intervient alors que l'opérateur doit parachever sa mue dans les mois qui viennent, d'abord en absorbant le groupe de médias d'Alain Weill NextRadioTV, et en sortant de la cote au terme d'une offre publique de retrait sur le solde de son capital.

SFR est par ailleurs attendu sur sa promesse de "fibrer la France" sans subvention publique qui a semé la zizanie dans le secteur.

"Michel a réussi à poser les bases de la nécessaire transformation du Groupe", déclare Michel Combes, PDG de SFR et directeur général d'Altice, dans un communiqué.

Ce dernier "poursuivra, avec le Comité Exécutif de SFR et l'appui du Groupe Altice, la transformation de l'entreprise et le rétablissement de la performance opérationnelle de SFR", précise le même communiqué.

Si l'opérateur n'a pas nommé de successeur direct à Michel Paulin, il a en revanche promu Alain Weill, directeur général des activités médias d'Altice et directeur général de SFR Media.

Il est chargé de préparer l'intégration des activités de télécoms et de médias dans la perspective de la prise de contrôle de NextRadioTV (BFM TV, RMC, Numéro 23 ...).

(Gwénaëlle Barzic, édité par Tangi Salaün)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...