Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Production et aval atténuent la baisse des résultats de Total

Marché : Production et aval atténuent la baisse des résultats de Total

Marché : Production et aval atténuent la baisse des résultats de TotalMarché : Production et aval atténuent la baisse des résultats de Total

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Total a publié mardi des résultats en baisse mais supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre 2015 à la faveur des performances de la branche Raffinage-Chimie et de la forte hausse de la production qui ont atténué les effets de la chute des cours du pétrole.

Les marges de raffinage et de pétrochimie restent "bien orientées" au début du deuxième trimestre, même si les marchés européens connaissent toujours "des surcapacités structurelles significatives", a fait savoir la troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière dans un communiqué.

Total a toutefois ajouté que sa production du deuxième trimestre serait "affectée par une maintenance saisonnière élevée", essentiellement au Nigeria, au Royaume-Uni et en Norvège, et que les prix du gaz de la période seraient davantage influencés par la baisse des prix du brut.

Le groupe poursuit la mise en oeuvre de son plan d'adaptation annoncé en février, qui inclut des réductions d'investissements, des baisses de coûts et une accélération de son programme de cessions.

Total a enregistré au cours des trois premiers mois de l'année un résultat net ajusté de 2.602 millions de dollars (-22%) et un chiffre d'affaires de 42,3 milliards (-30%) alors que le prix du Brent a baissé de 50% sur un an.

Sa production d'hydrocarbures a totalisé 2,395 millions de barils équivalent pétrole par jour, en hausse de 10% en raison notamment du renouvellement d'une licence à Abou Dhabi en début d'année.

Le résultat opérationnel net ajusté des activités Raffinage-Chimie a atteint 1,1 milliard de dollars, un niveau trois fois plus élevé qu'au premier trimestre 2014, le secteur ayant bénéficié de marges en hausse et de sa restructuration.

Le résultat net part du groupe de Total, qui s'élève à 2.663 millions de dollars (-20%), inclut 1,1 milliard de dépréciations notamment liées à la dégradation des conditions de sécurité en Libye et au Yémen.

La société propose un acompte sur dividende de 0,61 euro par action au titre du premier trimestre 2015, stable par rapport à celui du premier trimestre 2014.

L'action Total progresse de 2,24% à 50,27 euros à 12h25, plus forte hausse d'un indice CAC 40 en repli de 0,97%. Les analystes de Jefferies évoquent dans une note des résultats "solides" et supérieurs aux attentes, en particulier dans l'amont (exploration et production).

BP a lui aussi fait état mardi d'un bénéfice ajusté supérieur aux attentes au premier trimestre, une vive hausse des revenus du raffinage ayant permis au géant pétrolier britannique de compenser un net recul de la contribution du pôle amont.

"C'est une très bonne surprise car les chiffres sont un peu meilleurs qu'attendu sur les deux groupes alors que l'on n'attendait rien de particulier de leur part dans le contexte actuel des prix du pétrole", a commenté un gérant basé à Paris.

(Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI