Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Nissan admet une "faible conscience" des règles d'inspection

mercredi 26 septembre 2018 à 12h06
Marché : Nissan admet une

TOKYO (Reuters) - Nissan a déclaré mercredi qu'une "conscience extrêmement faible" de l'importance des procédures d'inspection l'avait amené à mal mesurer les émissions polluantes et les performances en termes de consommation de carburant de certains modèles assemblés au Japon.

Le constructeur japonais a annoncé en juillet avoir découvert que l'environnement dans lequel s'effectuaient ces vérifications dans la plupart de ses usines au Japon ne respectait pas les normes locales. Les rapports d'inspection étaient en conséquence rédigés à partir de mesures faussées.

"En tant qu'entreprise - dirigeants, cadres jusqu'aux inspecteurs en usines - Nissan avait une conscience extrêmement faible de la gravité de la violation des normes et des règles (lors des inspections finales des véhicules)", déclare le partenaire d'alliance de Renault dans un communiqué.

Nissan attribue ces failles à un manque d'inspecteurs et à un défaut de supervision de la part des patrons d'usines. Il considère aussi qu'il doit faire un effort en termes de formation.

Le constructeur dit avoir relevé des inspections défaillantes sur 1.205 véhicules testés de manière aléatoire, soit davantage que les 1.171 véhicules signalés initialement en juillet.

D'autres tests effectués sur le volume des klaxons, le bruit effectué par les véhicules et la portée de leurs phares ont aussi été menés de manière incorrecte, a ajouté Nissan.

Ces dysfonctionnements ont concerné uniquement des véhicules destinés au marché japonais.

(Naomi Tajitsu; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +34.25 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat