Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Mise en examen d'une ancienne DRH de Lafarge

dimanche 15 avril 2018 à 12h28
Marché : Mise en examen d'une ancienne DRH de Lafarge

PARIS (Reuters) - Une ancienne directrice des ressources humaines du cimentier Lafarge, Sonia Artinian, a été mise en examen fin mars pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans l'enquête sur les activités du groupe en Syrie, a-t-on déclaré samedi à Reuters de source proche du dossier.

C'est le septième cadre ou ancien cadre du cimentier français, absorbé en 2015 par le suisse Holcim pour former le géant LafargeHolcim, mis en examen dans cette affaire.

L'enquête porte sur les conditions dans lesquelles l'entreprise a maintenu en activité en 2013-2014 sa cimenterie de Jalabiya dans une zone de conflit, contrôlée notamment par les djihadistes de l'Etat islamique (Daech).

L'ex-PDG de Lafarge Bruno Lafont, son ex-directeur général adjoint opérations Christian Herrault, l'ex-directeur général de LafargeHolcim Eric Olsen, les anciens directeurs de la filiale syrienne de Lafarge, LCS, Bruno Pescheux et Frédéric Jolibois, Jean-Claude Veillard, responsable à l'époque de la sécurité du groupe, ont été mis en examen pour financement du terrorisme et mise en danger de la vie d'autrui.

Sonia Artinian, qui était DRH de Lafarge au moment des faits, a échappé à la mise en examen pour financement du terrorisme, incrimination pour laquelle elle n'est que témoin assisté, précise-t-on de même source. Elle a été placée sous contrôle judiciaire avec versement d'une caution.

(Emmanuel Jarry)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat