Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : La Banque postale envisage l'acquisition des activités de détail de HSBC France-sources

mercredi 18 décembre 2019 à 19h40
Marché : La Banque postale envisage l'acquisition des activités de détail de HSBC France

PARIS (Reuters) - La Banque Postale envisage de formuler une offre pour les activités de détail françaises de HSBC, a-t-on appris de sources proches des discussions.

L'établissement français a mandaté la banque britannique Barclays pour conduire les travaux préparatoires en amont d'une mise en vente prévue au début de l'année prochaine, ont dit les sources qui s'exprimaient sous le sceau de l'anonymat.

La Banque Postale se trouve elle-même actuellement au coeur d'une vaste opération pilotée par l'Etat par laquelle elle va prendre le contrôle de CNP Assurances afin de créer un pôle public dans la banque et l'assurance tourné vers les zones rurales françaises.

Ni La Banque Postale ni Barclays n'ont accepté de commenter ces informations tandis que HSCB s'est bornée à confirmer que ses activités françaises de détail étaient effectivement passées en revue.

HSBC dispose en France d'un réseau d'environ 270 agences et ses activités de banque de détail pourraient être valorisées entre 1,0 et 1,5 milliard d'euros, selon les analystes de KBW. Sur ses 8.000 salariés dans l'Hexagone, environ 3.000 travaillent dans la banque de détail.

Une source a déclaré en octobre que HSBC avait chargé la banque d'investissement Lazard de la vente de son activité de banque de détail en France dans le cadre du plan lancé par le directeur général par interim Noel Quinn pour réaliser des économies dans l'ensemble du groupe bancaire britannique.

Ce projet de cession est toutefois compliqué par la dégradation de la rentabilité de cette activité en raison de la faiblesse des taux d'intérêt mais aussi par la possible nécessité d'une restructuration en profondeur de la part du futur acquéreur.

HSBC France continue l'examen stratégique de sa banque de détail mais a décidé "parallèlement d’engager un dialogue avec des institutions financières intéressées" par cette activité, a écrit Jean Beurnardeau, directeur général de la filiale française de la banque britannique, dans un courriel adressé ce mois-ci aux employés et vu par Reuters.

Cet examen stratégique concerne aussi l'activité auprès des petites et moyennes entreprises (PME), ajoute Jean Beurnardeau dans ce message.

(Maya Nikolaeva avec Pamela Barbaglia à Londres, version française Bertrand Boucey et Nicolas Delame)

Copyright © 2019 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.20 % vs -3.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat