Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : L'Italie n'entend pas injecter davantage d'argent public dans Alitalia

samedi 21 décembre 2019 à 12h43
Marché : L'Italie n'entend pas injecter davantage d'argent public dans Alitalia

ROME (Reuters) - L'Italie n'injectera plus d'argent public dans la compagnie aérienne en difficulté Alitalia, a dit samedi le ministre de l'Industrie Stefano Patuanelli, ajoutant que, faute de repreneur, le transporteur pourrait devoir mettre la clef sous la porte d'ici la mi-2020.

Alitalia, qui perd deux millions d'euros par jour, s'est vu attribuer un nouvel administrateur au début du mois après qu'un consortium de candidats à la reprise - comprenant le groupe d'infrastructures Atlantia, l'opérateur public ferroviaire italien Ferrovie dello Stato (FS) et la compagnie américaine Delta Air Lines - a jeté l'éponge en novembre.

Le groupe est sous administration spéciale depuis mai 2017 après l'échec de deux précédents plans de sauvetage en 2009 et 2014.

Cité par le journal italien Il Messaggero, Stefano Patuanelli, déclare qu'il a autorisé un nouveau prêt de 400 millions d'euros à Alitalia, pour permettre à la compagnie de poursuivre ses activités.

"C'est vraiment la dernière intervention de l'Etat pour Alitalia, a-t-il dit ajoutant ne pas penser que ce prêt puisse être perçu par la Commission européenne comme une aide de l'Etat non autorisée.

(Giselda Vagnoni, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2019 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat