Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : L'allemand Schaeffler ne songe pas à une scission

Marché : L'allemand Schaeffler ne songe pas à une scission

FRANCFORT (Reuters) - L'allemand Schaeffler ne voit aucun intérêt à se scinder en plusieurs entités, contrairement à d'autres équipementiers automobiles comme Continental, Delphi ou Autoliv, qui ont séparé certaines de leurs activités ou envisagent de le faire.

"De mon point de vue, il serait déraisonnable que les unités (de Schaeffler) suivent des chemins différents", a dit le président du directoire du groupe, Klaus Rosenfeld, cité par l'hebdomadaire spécialisé Automobilwoche.

La famille propriétaire de Schaeffler est, avec une participation de 46%, l'actionnaire de contrôle de Continental, qui a annoncé le 9 janvier avoir engagé une réflexion sur son organisation avec l'objectif d'annoncer un plan dans un délai de six mois.

Dans un autre article publié par Automobilwoche, le président du directoire de Continental, Elmar Degenhart, dit que l'équipementier doit s'efforcer de déterminer quelle structure lui permettra de dégager à partir de 2025 une croissance supérieure à celle du marché.

"Nous devons admettre que notre portefeuille est très diversifié", a dit Elmar Degenhart. "Continental doit devenir plus souple, plus réactif. Et il ne doit pas perdre de vitesse."

Chercher à valoriser au maximum une activité ne signifie pas nécessairement la vendre entièrement, a-t-il ajouté.

(Arno Schütze; Bertrand Boucey pour le service français)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+276.00 % vs +8.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat