Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Henkel déçoit avec sa croissance organique, le titre chute

Marché : Henkel déçoit avec sa croissance organique, le titre chute

Marché : Henkel: La croissance organique a ralenti au 2e trimestreMarché : Henkel: La croissance organique a ralenti au 2e trimestre

FRANCFORT (Reuters) - Henkel chute à un plus bas de six mois en Bourse jeudi après l'annonce de résultats trimestriels inférieurs aux attentes et d'une croissance organique de 2,2%, vers le bas de sa fourchette cible pour l'année.

Le titre du groupe allemand perd 4,73% à 113,70 vers 10h15 GMT, de loin la plus forte baisse de l'indice Dax-30 à Francfort, après avoir reculé jusqu'à 113,40, son plus bas niveau depuis février.

Henkel, surtout connu pour la marque de lessive Persil, les shampooings Schwarzkopf et les adhésifs Loctite, a fait état d'un bénéfice avant intérêt et impôts (Ebit), hors éléments exceptionnels, en hausse de 11% à 839 millions d'euros au deuxième trimestre, sur un chiffre d'affaires de 5,1 milliards.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un Ebit ajusté de 915 millions de dollars et un chiffre d'affaires de 5,23 milliards, contre 4,65 milliards un an plus tôt.

Selon les analystes de Bernstein Research, la croissance organique de 2,2% est la plus faible depuis huit ans et se compare à un consensus de 3,2%.

La croissance a été tirée par les seuls volumes, les prix étant restés stables. Henkel a notamment été à la peine en Europe où ses ventes ont décru de 1,2%, une tendance positive en Allemagne n'ayant suffi à compenser des reculs en Italie et en France.

"Nous prévoyons un environnement de marché volatil et incertain tout au long de l'année", a déclaré le président du directoire Hans Van Bylen dans le communiqué de résultats, en citant notamment l'évolution des taux de change et la demande en berne pour les produits de grande consommation.

Dans la division d'adhésifs, la croissance des ventes a été de 3,4%, bien inférieure à celle de 5,5% du premier trimestre, et les ventes ont stagné dans les soins et produits de beauté après une hausse de 2,3% sur les trois premiers mois de l'année.

Dans les lessives et produits pour la maison, la croissance a légèrement ralenti à +2,1% contre +2,3%.

"Le mauvais résultat dans les produits de beauté pourrait susciter des interrogations sur le positionnement stratégique de Henkel", estiment les analystes de Baader Helvea Equity Research.

Fin juillet, L'Oréal avait aussi fait état de ventes décevantes pour ses produits grand public et ses produits professionnels destinés aux salons de coiffure.

Henkel a maintenu son objectif d'une croissance organique comprise entre 2 et 4% cette année et d'une croissance de 7 à 9% de son bénéfice ajusté par action préférentielle.

(Georgina Prodhan et Maria Sheahan, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...