Bourse > Actualités > Informations sociétés > Etats-Unis : Nissan continuera à pratiquer de forts rabais

Etats-Unis : Nissan continuera à pratiquer de forts rabais

Marché : Etats-Unis: Nissan continuera à pratiquer de forts rabaisMarché : Etats-Unis: Nissan continuera à pratiquer de forts rabais

DETROIT (Reuters) - Face aux stocks de modèles de 2017 et à la hausse des rabais consentis par ses concurrents, Nissan entend continuer à proposer de fortes réductions sur ses véhicules aux Etats-Unis, avec l'ambition de gagner "une juste part du gâteau", a déclaré lundi la directrice des ventes du constructeur automobile aux Etats-Unis.

"Ce serait bien si chacun maîtrisait sa politique de rabais. Ce serait formidable pour tout le monde", a dit à Reuters Judy Wheeler. "Mais une chose est sûre dans notre activité, nous devons rester dans le jeu."

Nissan a annoncé une hausse de 18,1% de ses ventes aux Etats-Unis en novembre par rapport au même mois 2016. Celles de ses concurrents se sont révélées mitigées.

Si le secteur a vendu en 2017 un record de 17,55 millions de véhicules, les constructeurs cherchent à l'approche de 2018 à écouler leurs modèles 2017 en proposant des rabais importants à leurs clients.

Selon les consultants J.D Power et LMC, les rabais ont représenté plus de 10% sur le prix moyen d'une transaction sur 16 des 17 derniers mois.

Les experts du secteur estiment que des rabais de plus de 10% nuisent au marché parce qu'elles réduisent la valeur à la revente et sont insoutenables à long terme.

Avec des rabais de l'ordre de 7,6%, Honda est le seul constructeur à être en deçà de ce niveau, selon des chiffres du secteur.

Toyota a pratiqué des réductions de l'ordre de 10,1%, Fiat Chrysler Automobiles NV de 12,8%. General Motors a réduit ses prix de 12,9 % et Ford Motor Co de 14,6%.

Avec une réduction moyenne de 18,6%, Nissan consent des rabais nettement supérieurs à ceux de ses concurrents.

Judy Wheeler a indiqué que la totalité des modèles de 2017 pourraient ne pas être écoulés avant le printemps 2018.

"C'est très difficile à prévoir, parce que le fait est que nous avons obtenu d'extrêmement bons résultats en novembre", a-t-elle dit. "Si nous continuons à ce rythme, nous pourrions écouler (nos stocks) plus vite que prévu."

Mais "la chose importante", qui a un effet sur le secteur automobile, a-t-elle ajouté, ce sont les réductions élevées proposées par la plupart des constructeurs.

"C'est ce qui vous permet d'essayer d'obtenir votre juste part du gâteau", a-t-elle dit.

(Nick Carey; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...