Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Equifax dément avoir subi un nouveau piratage

Marché : Equifax dément avoir subi un nouveau piratage

Marché : Equifax pourrait avoir subi un nouveau piratageMarché : Equifax pourrait avoir subi un nouveau piratage

NEW YORK (Reuters) - Le fournisseur américain de données financières Equifax a démenti jeudi avoir subi une nouvelle intrusion informatique après celle qui a permis à des hackers d'accéder aux informations personnelles de plus de 145 millions de personnes.

Le groupe a expliqué dans un communiqué qu'un de ses fournisseurs indépendants avait introduit un code malveillant sur une page de son site internet mais qu'il ne s'agissait pas d'un piratage et que ses systèmes n'étaient pas infectés.

Equifax avait auparavant annoncé le retrait d'une page sur son site, le temps de procéder à des vérifications, après des informations sur une possible cyberattaque.

L'action a fini en baisse de 1,53% à 108,81 dollars à Wall Street après avoir perdu plus de 3,5% en séance.

Le groupe d'Atlanta, qui vend des données sur la solvabilité des consommateurs aux banques et autres organismes de crédit, a essuyé un barrage de critiques pour sa communication sur le piratage qui l'a affecté entre mai et juillet et qu'il n'a révélé que le 7 septembre.

L'affaire a entraîné l'ouverture de plusieurs enquêtes, dont une, pénale, du département de la Justice et provoqué le départ de plusieurs responsables du groupe, dont son PDG.

L'action a perdu environ un quart de sa valeur depuis les révélations du 7 septembre.

(John McCrank, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...