Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Daimler va verser 1,5 milliard de dollars aux USA pour les émissions de ses diesel

lundi 14 septembre 2020 à 23h26
Marché : Daimler va verser 1,5 milliard de dollars aux USA pour les émissions de ses diesel

par David Shepardson

WASHINGTON (Reuters) - Daimler va payer une amende de 875 millions de dollars aux Etats-Unis pour violation de la législation sur la pollution de l'air dans le cadre d'un accord plus global à 1,5 milliard de dollars (1,26 milliard d'euros) sur les émissions polluantes de ses véhicules diesel.

Cet accord, qui intervient après une enquête de près de cinq ans, "servira à dissuader tout autre partie tentée de violer les lois antipollution de notre pays à l'avenir", a dit le vice-Attorney General Jeff Rosen.

Outre l'amende au civil, Daimler va consacrer 546 millions de dollars à la réparation des véhicules concernés et versera aussi 285,6 millions de dollars à la Californie.

Le constructeur allemand et sa filiale aux Etats-Unis Mercedes-Benz USA avaient annoncé le 13 août avoir conclu un accord de principe pour mettre fin aux procédures relatives à 250.000 voitures et camionnettes équipées d'un logiciel permettant d'échapper aux normes antipollution.

Le patron de l'agence américaine de protection de l'environnement, Andrew Wheeler, a affirmé que Daimler avait "intentionnellement installé" ce logiciel pour permettre à ses véhicules de franchir les tests avec succès.

"Si vous essayez de frauder le système et de tromper le public, vous serez attrapé", a-t-il dit.

Dans des documents judiciaires, Daimler dément les accusations à son encontre et "n'admet aucune responsabilité". Il risque toutefois des amendes supplémentaires en raison d'une enquête ouverte au pénal.

Le constructeur automobile avait dit en août s'attendre à ce que le règlement du litige avec les autorités américaines lui coûte 1,5 milliard de dollars et qu'un accord pour mettre fin aux poursuites des propriétaires de véhicules concernés s'élèverait à 700 millions supplémentaires.

Les moteurs diesel font l'objet d'une attention renforcée aux Etats-Unis depuis qu'un autre constructeur allemand, Volkswagen, a reconnu en septembre 2015 avoir installé un logiciel de manipulation sur 580.000 véhicules leur permettant d'émettre jusqu'à 40 fois plus d'oxyde d'azote que les normes autorisées.

En Allemagne, Daimler a accepté en septembre 2019 de payer une amende de 870 millions d'euros pour violation de la réglementation sur les moteurs diesel.

Volkswagen et Daimler ne vendent plus de véhicules de tourisme à moteur diesel aux Etats-Unis.

(version française Bertrand Boucey)

Copyright © 2020 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat