Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Barclays dépasse les attentes au troisième trimestre grâce au boom des fusions-acquisitions

jeudi 21 octobre 2021 à 10h53
Marché : Barclays dépasse les attentes au troisième trimestre grâce au boom des fusions-acquisitions

PARIS (Reuters) - Barclays a fait état jeudi d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce à ses activités de trading et de conseil.

Sur la période juillet-septembre, le bénéfice avant impôts est ressorti à deux milliards de livres (2,37 milliards d'euros), contre 1,6 milliard de livres prévus par les analystes et 1,1 milliard réalisé l'an dernier.

Selon la banque, ses activités de conseil et de trading ont enregistré des résultats record au cours des neuf mois de l'année, ce qui a porté le rendement des fonds propres à 16,4%, contre 10,5% l'année précédente.

Ces résultats ont été favorisés par la libération par la banque de 622 millions de livres de liquidités mises de côté pour couvrir des créances douteuses qui ne se sont pas encore matérialisées.

"Si les performances de la banque d'investissement continuent d'être un point fort du groupe, nous constatons également des signes de reprise de la consommation et des premiers signaux d'un environnement de taux plus favorable", a déclaré le directeur général, Jes Staley.

Barclays est aujourd'hui la seule banque britannique capable de concurrencer les établissements de Wall Street dans les principales activités de banque d'investissement.

La banque a pu profiter du bond des activités de fusion et d'acquisition qui a permis à ses concurrentes américaines, telles que Goldman Sachs et Morgan Stanley, de dépasser les estimations de bénéfices au troisième trimestre, alors que le volume global des fusions a battu tous les records.

Au troisième trimestre, le produit net bancaire de la banque d'investissement de Barclays a atteint 971 millions de livres, contre 610 millions par rapport à la même période de l'année précédente.

La banque a toutefois vu les revenus de son activité de taux fixes, devises et matières premières (FICC) reculer à 803 millions de livres contre un milliard de livres par rapport à la même période de l'année dernière.

A la Bourse de Londres, l'action Barclays reculait de 0,82% dans la matinée.

(Reportage Lawrence White, Iain Withers et Muvija M; version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.50 % vs +35.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat