Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Audi prédit des difficultés à court terme avec sa nouvelle gamme

jeudi 15 mars 2018 à 18h19
Marché : Audi prédit des difficultés à court terme avec sa nouvelle gamme

INGOLSTADT, Allemagne (Reuters) - Audi a déclaré jeudi s'attendre à une année difficile en raison du plus important renouvellement de gamme de son histoire et des conséquences persistantes du scandale des émissions polluantes des véhicules diesel du groupe Volkswagen.

La marque haut de gamme de Volkswagen, principale contributrice au bénéfice du groupe, va lancer en 2018 plus de 20 modèles nouveaux ou modernisés, ce qui devrait peser sur la demande pour sa gamme actuelle. Audi doit notamment commercialiser une nouvelle version de sa berline A6 et de son SUV Q3 ainsi qu'un tout nouveau SUV entièrement électrique dans la série baptisée e-tron.

Troisième constructeur automobile mondial dans le segment haut de gamme, Audi compte au moins égaler ses ventes records de l'an dernier, à 1,88 million de véhicules. Pour la première fois depuis longtemps, il n'évoque pas explicitement une hausse de ses ventes, ce qui contraste avec ses concurrents Mercedes-Benz et BMW.

"2018 est une année exceptionnelle et Audi va devoir se montrer très fort", a déclaré le directeur financier, Alexander Seitz, lors d'une conférence de presse. "Ce sera une année de transition."

Audi s'attend en outre à des goulots d'étranglement dans sa chaîne de production en raison de nouveaux tests sur les émissions polluantes destinés à harmoniser les normes mondiales tandis que le "dieselgate" continuera de représenter un fardeau financier, a-t-il ajouté.

Le renouvellement de la gamme, qui passera notamment par la sortie d'un nouveau SUV Q8, devrait avoir un "impact positif durable" sur les ventes et le bénéfice à partir de 2019, a dit la filiale de Volkswagen.

"D'ici 2019, nous aurons probablement le portefeuille de modèles le plus jeune du segment haut de gamme", a dit le président du directoire, Rupert Stadler. "Cela aura bien sûr un impact."

Audi a vu son bénéfice d'exploitation bondir de plus de 50% en 2017 à 4,67 milliards d'euros, en raison notamment d'économies dans le développement et dans les activités commerciales et d'une baisse des coûts liés au scandale diesel, pour lequel le constructeur a provisionné 387 millions d'euros contre 1,8 milliard en 2016.

La marque a réduit ses coûts d'un milliard d'euros l'an dernier dans le cadre d'un programme d'économies de 10 milliards d'euros d'ici 2022 pour libérer des ressources pour le développement de véhicules électriques.

En collaboration avec Porsche, autre marque de Volkswagen, Audi prévoit de lancer 20 modèles électriques ou hybrides d'ici 2025, dont plus de la moitié seront intégralement électriques.

Rupert Stadler a déclaré qu'Audi pourrait arrêter la commercialisation des versions diesel de ses modèles compact d'ici deux ou trois ans, en commençant avec l'A1, alors que la part des SUV à motorisation diesel pourrait continuer à augmenter dans les années à venir.

L'action Audi a pris 1% et le titre Volkswagen 2,74% en Bourse de Francfort, dont l'indice phare Dax a gagné 0,88%.

(Avec Irene Preisinger; Bertrand Boucey pour le service français)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.80 % vs +1.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat