Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : ATR voit un rebond des commandes en 2017, la production stable

Marché : ATR voit un rebond des commandes en 2017, la production stable

Marché : ATR voit un rebond des commandes en 2017, la production stableMarché : ATR voit un rebond des commandes en 2017, la production stable

DUBAÏ (Reuters) - ATR a annoncé mardi que ses nouvelles commandes pourraient dépasser de 50% les livraisons effectuées depuis le début de l'année, portant le ratio de prises de commandes sur facturations à 1,5 contre moins de 0,5 en 2016.

Le directeur général de la coentreprise à parité entre Airbus et l'italien Leonardo, Christian Scherer, a précisé que les livraisons devraient rester stables à 80 appareils cette année et au-delà.

ATR, en concurrence avec le canadien Bombardier, a enregistré une nette reprise de ses commandes cette année, après une baisse de plus de moitié en 2016 à 36 exemplaires, le plus bas niveau en sept ans.

Le constructeur européen de turbopropulseurs prévoit de maintenir sa production à 80 unités par an afin d'aider le marché à se rééquilibrer face à un excédent d'appareils d'occasion, a déclaré à la presse Christian Scherer lors du Salon aéronautique de Dubaï.

Aucune décision concernant le lancement d'un avion plus grand doté de 90-100 sièges, en plus des deux modèles existants de 48 et 78 sièges, n'est imminente, a dit le patron d'ATR.

Les actionnaires d'ATR sont partagés sur le sujet: Leonardo pousse pour un tout nouveau modèle d'avion de transport régional mais Airbus ne veut pas se précipiter sur de nouveaux développements tout en explorant des technologies d'avenir.

Fort du soutien de ses deux actionnaires, ATR continue en revanche à étudier un éventuel changement de statut, ce qui pourrait lui permettre de lancer plus facilement un nouveau programme de développement, a indiqué Christian Scherer.

ATR prévoit par ailleurs de livrer huit autres avions à l'Iran d'ici la fin de l'année après en avoir expédié six cette année à la suite de la levée des sanctions internationales contre Téhéran en 2016.

(Tim Hepher; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...