Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Asahi envisage de céder des parts dans le brasseur Tsingtao

Marché : Asahi envisage de céder des parts dans le brasseur Tsingtao

Marché : Asahi envisage de céder des parts dans le brasseur TsingtaoMarché : Asahi envisage de céder des parts dans le brasseur Tsingtao

TOKYO (Reuters) - Le brasseur japonais Asahi Group a annoncé jeudi envisager de céder tout ou partie de sa participation de 19,99% dans Tsingtao Brewery, ce qui serait sa dernière opération en date en vue de réduire la voilure sur le marché de la bière en Chine au profit de l'Europe et d'autres pays asiatiques.

Asahi a acquis cette participation en 2009 pour 666,5 millions de dollars (562,2 millions d'euros). En juin, il a annoncé vouloir céder une participation de 20% dans le brasseur chinois Tingyi-Asahi Bererages pour 612 millions de dollars.

Selon Tsingtao, Asahi détient 270,1 millions de ses actions H cotées à Hong Kong. Au cours de clôture de jeudi, la participation serait valorisée à près de 8,5 milliards de dollars de Hong Kong (918 millions d'euros).

Le fabricant de la bière la plus vendue au Japon, l'Asahi Super Dry, continue d'accroître ses investissements en Europe après avoir conclu fin décembre 2016 le rachat de plusieurs marques de bière d'Anheuser-Busch InBev en Europe de l'Est pour une valeur totale de 7,3 milliards d'euros, la plus grosse acquisition jamais réalisée par un brasseur japonais hors de l'archipel.

Asahi Group détient désormais une part de marché d'environ 9% en Europe, à l'exclusion de la Russie.

"Nous nous efforçons de restructurer notre portefeuille d'activités en mettant l'accent sur la rentabilité des actifs, afin de déterminer si chacune d'elles contribue sur la durée à l'augmentation de la valeur de l'entreprise", a déclaré Asahi dans un communiqué.

Le brasseur a annoncé une restructuration de ses activités en Asie du Sud-Est et en Chine, deux zones géographiques où la croissance a ralenti et la concurrence s'est intensifiée.

Asahi n'a communiqué aucun nom sur un éventuel acquéreur ni le montant espéré de la cession de sa participation.

L'action Tsingtao cotée à Hong Kong ​​a fini en repli de 2,3% avant l'annonce et est à la peine depuis un an.

La Chine est le premier marché mondial en termes de ventes de bière mais les brasseurs peinent à y dégager des bénéfices en raison de la concurrence féroce qui y sévit entre les acteurs locaux et les multinationales comme AB InBev, Heineken et Carlsberg.

(Chris Gallagher; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...