Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Après General Cable, Prysmian vise trois autres acquisitions

Marché : Après General Cable, Prysmian vise trois autres acquisitions

tradingsat

par Francesca Landini

MILAN (Reuters) - Prysmian cherche encore à réaliser trois autres acquisitions, a déclaré mardi l'administrateur délégué du fabricant de câbles italien, au lendemain de l'annonce du rachat pour 3 milliards de dollars (2,53 milliards d'euros) de l'américain General Cable.

Les entreprises visées sont de taille intermédiaire, l'une basée en Asie, l'autre en Amérique du Nord et la troisième d'envergure mondiale, a indiqué Valerio Battista, ajoutant qu'une opération pourrait être annoncée dans les mois à venir.

"Nous avons semé beaucoup de graines et l'acquisition de General Cable marque l'achèvement de ce processus, qui a également donné naissance à d'autres bourgeons, et ils pourraient éclore dans les mois à venir", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse au siège milanais du groupe.

Prysmian est en contact avec la filiale de réseaux de câbles sous-marins de Nokia, Alcatel Submarine Networks (ASN), pour une offre éventuelle, a dit Valerio Battista, sans préciser si ASN était l'une des trois sociétés visées par le groupe italien.

Il n'en a pas dit davantage sur des éventuelles cibles, mais le directeur financier du groupe Pier Francesco Facchini a dit lors de cette même conférence de presse: "Les sociétés visées sont riches en niches, soit géographiques, soit en termes de produits."

Le rachat annoncé lundi de l'américain General Cables va donner naissance à un groupe avec un chiffre d'affaires cumulé de plus de 11 milliards d'euros et un bénéfice brut ajusté (Ebitda) d'environ 930 millions d'euros.

Commentant cette acquisition, Valerio Battista a dit qu'elle allait permettre à Prysmian de renforcer son "leadership mondial".

Il a également estimé qu'elle lui offrait une occasion de se renforcer sur le marché américain et lui permettait d'entraver le développement de ses concurrents, notamment chinois.

Des sources ont dit à Reuters que Prysmian était en concurrence pour le rachat de General Cable avec le français Nexans, le danois NKT et le chinois Hengtong Optic-Electric.

Pour écarter ses compétiteurs, Prysmian a accepter de payer une prime de plus de 80% si l'on prend pour référence le cours de l'action General Cable en juillet, lorsque le groupe du Kentucky, spécialisé dans les câbles en aluminium, en cuivre et de fibre optique, a annoncé le lancement d'un examen stratégique pour identifier d'éventuels partenaires de fusion.

"Ce rachat représentait une grande occasion et nous l'avons saisie avec joie (...) Nous avons payé ce que nous devions payer pour l'avoir", a déclaré Valerio Battista.

Pier Francesco Facchini a dit estimer que la valeur actuelle nette des synergies attendues représentait 1,2 milliard d'euros.

Le titre Prysmian a terminé en baisse de 1,32% à 26,98 euros à la Bourse de Milan mardi.

(Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...