Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Airbus livre son premier A330neo face à la concurrence du 787

lundi 26 novembre 2018 à 17h31
Marché : Airbus livre son premier A330neo face à la concurrence du 787

par Tim Hepher

TOULOUSE (Reuters) - Airbus a livré lundi son premier A330neo à la compagnie aérienne TAP Portugal, ce modèle de l'avionneur européen étant en concurrence avec le 787 de Boeing sur le marché très disputé des long-courriers d'entrée de gamme dont les ventes devraient représenter 1.000 milliards de dollars sur 20 ans.

Airbus a fait savoir que son A330neo modernisé, un avion pouvant accueillir 250 à 298 passagers, serait associé à l'A321neo, un appareil à succès d'environ 200 sièges, afin de combler le vide entre les monocouloirs et les bicouloirs.

Boeing réfléchit au développement d'une nouvelle génération d'avion de 220 à 270 places qui pourrait, selon des analystes, porter un coup rude à l'A330, le modèle le plus rentable d'Airbus.

Pour se prémunir de cette éventuelle concurrence, le groupe européen d'aéronautique et de défense espère s'imposer sur ce segment de marché en s'appuyant à la fois sur l'A330-800neo et l'A321neo, selon les stratèges du secteur.

Les ventes de l'A330neo n'ont pas répondu aux attentes en raison de la forte concurrence du Boeing 787 mais le responsable des ventes d'Airbus pour les bicouloirs s'est montré confiant.

Bien qu'il soit plus lourd que le 787 en raison de sa structure en métal, Airbus assure que l'A330neo permet aux compagnies aériennes de réaliser des économies grâce à son aérodynamisme.

Boeing, de son côté, soutient que la conception en composite léger de son 787 remporte la bataille sur le plan économique malgré un prix plus élevé.

TAP Portugal a pris réception d'un A330-900neo de 298 sièges. Il s'agit de la plus grande des deux versions développées par Airbus, qui ont reçu au total 242 commandes.

L'A330-800neo, une version plus petite, a effectué son premier vol ce mois-ci.

La première livraison de l'A330neo a été retardée en raison des problèmes rencontrés par le motoriste britannique Rolls-Royce sur ses moteurs Trent.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat